VIDEO: ITW d’Eric Lamaze depuis Toronto

Difficile mais ô combien attendue cette conférence de presse! Depuis ce terrible dimanche à Vérone , tout le monde était sous le choc, à commencer bien sur par son cavalier. Eric Lamaze c’est finalement décidé. Il sera de la partie au CSI de Toronto comme cela figurait depuis des mois sur son agenda. Il s’est livré au journalistes lors d’un conférence de presse, remplit d’émotion:

-« Ces derniers jours ont été très difficile, déjà pour prendre la décision de venir ici à Toronto ou pas. C’est quelque chose qui s’est passé très vite et à la fin, je suis très content d’avoir fait l’effort de venir ici… Si je n’étais pas venu, la mémoire d’Hickstead n’aurait pas été honorée. Ce que les chevaux font pour nous, cavaliers, est incroyable. Ils font partie de la famille. Si nous choisissons ce sport, c’est parce que nous aimons les animaux. La perte d’un cheval, ce n’est pas comme briser un bâton de hockey ou une raquette de tennis. Hickstead a changé ma carrière. L’histoire le prouve.  Il aurait pu concourir pour une autre année au moins. Je ne l’aurais pas amené s’il n’avait pas été dans la meilleure forme. Il était suivi. Trois fois par semaine, un vétérinaire l’examinait. S’il n’était pas en forme, on le laissait se reposer.J’ai d’autres bons chevaux. Certains ont le potentiel pour prendre part aux Jeux, mais aucun n’est du calibre d’Hickstead. Je ne veux pas retourner aux Jeux olympiques si je ne monte pas un très bon cheval et si je ne me bats pas pour une médaille pour le Canada. C’est un gros pas en arrière qui m’oblige à penser à la suite de ma carrière. Grâce à lui, j’ai pu participer aux meilleurs concours dans le monde. J’ai deux choix : abandonner et donner mes chevaux à mes élèves ou me battre pour poursuivre ma carrière. Dans quelques semaines, j’aurai une meilleure idée de la direction que ma carrière prendra. Je ne suis pas prêt à me retirer tout de suite.»

La vidéo de la conférence de presse ICI