René Pasquier. Balanda sous le choc!

 

Gilles Bertran de Balanda

L’émotion de Gilles Bertran de Balanda

Apprenant la triste nouvelle du décès de René Pasquier, Gilles Bertran de Balanda, double vainqueur du GP et du Derby de La Baule ,nous a témoigné toute son émotion et sa tristesse.

Gilles de Balanda est le dernier cavalier français aillant remporté le fameux Grand Prix de la Ville de La Baule.

– » Je suis sous le choc! J’étais entrain de donner des cours quand on m’a communiqué votre info! René Pasquier est devenu au fil de nos rencontres un véritable ami. Un homme au charisme à la hauteur de son affection!

La Baule…Que de beaux souvenirs!

J’y ai remporté deux fois le Grand Prix avec Crocus Graverie ( en 1999 et 2005 ndlr)et deux fois le Derby (en 1994 avec Sultane Kerellec Waïti et en 1985 avec Francossette Malesan, ndlr).

La Baule c’est un peu notre Aix La Chapelle ! Un stade en herbe rien que pour les cavaliers. C’est rare! Il y a toujours du beau monde  et l’ambiance y est toujours appréciable. C’était là aussi un point fort de l’organisation menée par René Pasquier,  toujours à l’écoute et à la recherche du petit plus pour faire encore mieux. C’était aussi un homme de convictions, très attaché à l’esprit des Coupes des Nations.

René Pasquier m’a aussi soutenu dans les moments plus délicats. Il me demandait chaque année -« alors tu viens? », même quand je n’étais plus sélectionneur !

La Baule…C’était Son Concours!

C’est une grande perte pour le Jumping de la Baule mais il y a aussi une superbe équipe autour de lui ; alors le concours doit continuer. C’est ce qu’il souhaitait et en bon capitaine il avait déjà pris les devants !

Je suis vraiment triste. Mes meilleures pensées vont bien sûr à sa femme Catherine et ses enfants! Je suis de tout coeur avec eux.

Le monde du cheval perd encore un grand monsieur... »-