CHIO Aachen: Guerdat s’impose avec Ferrari

Steve Guerdat mène Ferrari au meilleur chrono!

Un grand prix tout couleur !

Aux couleurs suisses… Et des bleus pour Bosty !

Délicat et impressionnant ! Tel fut le Grand prix de ce vendredi après-midi. Des 46 partants, 19 se retrouvaient tout de même au barrage et parmi eux, pas moins de quatre cavaliers suisses.

Si la jeune Janika Sprunger menait un moment les débats avec Uptown Boy, c’est finalement Steve Guerdat qui s’impose en signant le sans-faute le plus rapide aux commandes de Ferrari. Ultra rapide et ultra efficace avec un chrono de 47 »52, le jurassien devance d’une 1,10s, le redoutable badois Hans Dieter Dreher sur Embassy.

Laura Kraut montrait alors les dents, mais malgré ses efforts, elle concluait en 49,36 avec Cedric. Sa compatriote, Lauren Hough la suit au pied du podium, pour un nouveau sans faute avec son Blue Angel.

Janika Sprunger se retrouve ainsi à la 5e place devant deux autres helvètes. Werner Muff, qui reprend des couleurs avec un double sans faute de Kiamon (visiblement mieux en forme qu’hier soir), suivit de Pius Schwizer qui prend la 7ème place avec Verdi.

Patrice Delaveau est vraiment en manque de réussite. Après un très bon tour d’Ornella Mail, le cavalier normand dut subir les affres d’une jument des plus chaude au barrage. N’acceptant que peu les commandes de son cavalier, Ornella décidait de prendre le dessus pour conclure avec 16pts. Souhaitons que ce week-end à Aix-la-Chapelle ne soit que le purgatoire pour Patrice Delaveau qui après tous ces efforts pour être dans le coup pour les jeux, mérite bien une place à l’éden du sport olympien…

Ça faisait longtemps !

Pour Roger-Yves Bost, ce grand prix c’est conclu de manière expéditive ! Emporté dans la mauvaise foulée, il se retrouve balancé dans l’ultime oxer du parcours. Heureusement aucun gros bobo, ni pour Myrtille Paulois, ni pour Bosty qui se relevait dans la foulée. Affublé d’un zeste de dépis, Bosty rejoignait à pied la sortie de paddock sous les applaudissements d’un public rassuré par l’état de santé des deux protagonistes. — ‘C’est vraiment de ma faute ! La jument allait extra mais j’ai un peu perdu le contrôle en abordant la dernière ligne. Du coup la jument est partie dans l’élan mais une foulée trop tôt ! Ça faisait un bail que je n’avais pas pris une gamelle ! Fort heureusement elle va bien… et moi aussi  ! » Nous rassure un Bosty tout sourire malgré ses déboires.

 

La foule des photographes pour le vainqueur!

 

Les résultats complets ICI.