CSI*** Ascona

Victoire de Fabio Brotto !

Difficile et délicat, comme à l’accoutumée, le GP du CSI*** d’Ascona s’est joué sur le fil entre les 8 meilleurs cavaliers de la première manche.

Parmi les 52 engagés, seuls trois cavaliers réussirent le sans-faute et c’est finalement l’italien Fabio Grosso qui s’impose sur un double sans faute de sa R-Gitana (Looping/Grandeur). Nicola Fitsgibon place les couleurs irlandaises sur la seconde marche du podium en signant l’ultime double sans faute avec Puissance (Andiamo/Emilion). Le français Julien Gonin s’en sort avec une belle troisième place pour un petit point de temps dépassé en première manche avec sa jeune Capitale du Lavoir (Heartbreaker/Capitol).

Julien Gonin & Capitale du Lavoir

Une jeunesse qui lui valut quelques frayeurs lorsque sa jument lui fit le taxi de l’année :  » je ne sais pas trop pourquoi, mais elle s’est ralenti à l’abord et c’est dans un ultime coup de reins qu’elle m’a emmené de l’autre coté ! Du coup je me suis retrouvé dans un superbe voyage ! »- précise-t-il d’un franc sourire. Cela n’enlève en rien à la performance du Rhône-alpin qui rejoint donc le podium sur un sans faute au wining round. Une performance partagée avec sa compagne suisse, Nadia Steiner, 7e pour un 4pts.

Fabien Acide & Touche vd Drie Eiken ZBelle performance aussi pour le cavalier de Franche-Comté, Fabien Acide qui prend la 20e place avec Touch VD Eiken Z pour un 4 Pts sur l’avant dernier obstacle de ce grand-prix. — « C’est le premier parcours à 1,55m pour la jument. Vu les cotes et la concurrence, je suis vraiment satisfait de son tour. Elle était vraiment à la hauteur, manque peut-être un brin de réussite …On est venu ici pour voir ou l’on en était par rapport à la concurrence . Entre Touch et mes trois autres chevaux, on en est à 6 classements. Je crois que c’est pas mal ! »- rajoute-t-il, sous le regard approbateur de Pius Schwizer, visiblement séduit par les prestations du français qu’il découvrait ici.

Pius Schwizer & Coolgirl

Pour le N°1 suisse, les choses se sont un peu gâtées dans ce grand prix. Dernier cavalier à s’élancer, Pius Schwizer (vainqueur la veille au soir de la finale de la coupe Suisse avec le retour de Nobless M) était attendu au tournant ! En selle sur la jeune grise Cool Girl, il comptait bien rééditer la performance de leur victoire au GP de Neuendorf ! Un peu emmené dans la triple combinaison, Cool Girl commit deux fautes sur le parcours de Rolf Ludi.

Arthur Da Silva & Luis Della Caccia

C’est Arthur Da Silva qui signe la meilleure performance helvétique en prenant la 5e place pour un petit 4 Pts en première manche avec l’étalon Luis Della Caccia.- » Il est sur la bonne continuité des performances des derniers mois. Je pense que c’est un très bon cheval, capable de faire de vrais bons grands prix. Il faut juste se laisser un peu le temps de murir encore un peu” — relève visiblement satisfait, le partenaire de Marcus Fuchs.

Daniel Etter & RDC Atletico

Bon retour aussi de Daniel Etter qui après un début de concours délicat, prend la 9e place avec RDC Athletico. » Le wining Round était un peu délicat, mais il a fait une superbe première manche. Je pense que l’on est aussi sur la bonne voix ». C’est tout ce que l’on souhaite de mieux pour se sympathique cavalier qui revient au plus haut- niveau…Peu à peu !

 

Anna-Julia Kontio & Le Prestige St Lois de Hus

Parmi les classés on relèvera encore la 8e place de la Finlandaise Anna-Julia Kontio qui totalise 4 Pts par manche avec Le Prestige St Lois de Hus.L’ex monture de Kevin Staut semblait à l’aise sur ce tracé malgré ses immuables coups de culs, qui ont sans doute un peu perturbé la sérénité de sa cavalière.

 

 

 

Sabrina Crotta & I.Z. Castello d'Oro

Une mention spéciale pour les belles équitations du belge Constant Van Paeschen qui prend la 6e place avec Ralphy Utopia de Ransbeck et de la jeune suissesse Sabrina Crotta qui nous offrait notamment un remarquable parcours en première manche avec I.Z. Castello d’Oro.

 

 

Un coup de malchance pour Romain Duguet qui après deux jours de compétitions remarquables (encore second dans la chasse à 1,50m la veille)  subit en ce beau dimanche après-midi, les affres d’un coup de vent ! Lors de son entrée en piste, une mini tornade envoyait s’envoler toute la ligne d’obstacle placée le long de la tribune du jury. Sans doute encore déstabilisé par ce contre temps, son Otello du Soleil partait deux fois à la faute. -» C’est comme ça ! On ne peut pas faire grand-chose et Otello est un cheval très respectueux, mais aussi très sensible. Je n’ai pas trop bien monté non plus. Il faut avouer. Lui n’y est pas pour grand-chose dans ce coup-là ! » rajoute-t-il, un brin dépité.

 

Franck Goubard & Obsession d'Auge

Pénalisé d’un « petit » 4 Pts dans le Grand Prix avec Obsession d’Auge, Franck Goubard, ultime cavalier français dans ce CSI, aura également bien tenu ses engagements en étant régulièrement aux classements tout au long du week-end. Des performances françaises qui auront de quoi rassurer les sélectionneurs sur les capacités de relève dans l’écurie tricolore.

En tous cas cette 20e édition du CSI d’Ascona fut une nouvelle fois une réussite. Entre les dotations  et le soleil, le cadre somptueux de la riviera tessinoise  est l’écrin magnifique d’un concours splendide, devenu au fil du temps, le plus prisé des trois étoiles de Suisse.

 

Les résultats complets ICI