Zurich: Difficile GP Rolex!

Ehning comme un Chef !

En selle sur Noltes Küchengirl, Markus Ehning remporte efficacement le délicat GP Rolex  du CSIW de Zurich.

Délicat au point que seulement 6 cavaliers sur les 44 partants sont parvenus sans faute au barrage et qu’on a frôlé la catastrophe avec la chute impressionnante de Maiju Mallat.

La surprise du jour signée Jane!

Jane Richard Philips prend la seconde place avec son exubérant SF, Pablo de Virton(Andiamo). Pour ceux qui l’on déjà vu en piste, Pablo est vraiment un cas et comme l’avoue sa cavalière… »pas évident! »

Le bondissant Pablo de Virton.

– » Je l’ai acquis en Hollande à l’âge de 4 ans, il faisait déjà preuve d’un coup de saut phénoménal, mais aussi d’un sacré caractère. Je me demandais alors si j’avais fait le bon choix. Si aujourd’hui il devient vraiment performant, j’avoue que ça n’a pas été tous les jours faciles. Pablo à du coeur et de l’énergie à revendre. Pas une once de méchanceté, mais il veut toujours aller de l’avant. C’est bien, mais pas toujours pratique, surtout quand on entre sur des pistes d’un tel niveau. Quand nous sommes revenus pour le barrage, cela faisait 7 fois qu’il sortait du boxe aujourd’hui. Du coup il était vraiment tranquille et j’ai pu assurer le sans faute. Avec Marcus Ehning et Sergi Moya à suivre, je me suis dit qu’au pire je serai 3e…. Pas de chance pour Moya…mais là je ne regrette pas! »

Il est certain que la jeune suissesse peut apprécier sa seconde place et si Moya termine à 4pts avec son beau Carlo, c’est encore un de ses compatriotes qui conclu le podium. Paul Estermman prend également un 4 pts mais il devance l’espagnol en signant le meilleur temps des barragistes avec Castelfield Eclipse.

Des cotes relevées, des distances un peu compliquées, ont entrainé bien des concurrents à la faute voir même jusuq’à la chute. Telle fut le cas de la finlandaise Maiju Mallat qui nous fit un véritable voyage intersidéral en survolant le dernier oxer du triple. Il faut dire que la finlandaise était sur le fil du rasoir depuis le début du parcours . Si fort heureusement il y eut plus de peurs que de mal, il est triste d’en arriver là pour se rendre compte que l’on a sans doute surévalué ses capacités.

Pas bon!
Non! Pas bon!
Vraiment… Pas Bon!
On passe deux images….Un sourire qui rassure tout le monde. C’est mieux!

 

Si son Gran Carthago s’en sort sans trop de gravité, les images parlent d’elles-mêmes…On a frôlé le pire .

Sans passer au voyeurisme, nous voulions tout de même témoigner du vrai coup de chance dans cette affaire.

Notre photographe était juste en face et à l’entendre, il a eu chaud. On veut bien le croire.

Sans doute des courbatures de part et d’autre demain…

Pénélope Leprevost à la meilleure place.

Manque un brin de réussite mais Mylord semble revenir en forme à Zurich.

Suivante à entrer en piste après cette « séquence émotion », Pénélope Leprevost prend les devants au classement des français en atteignant la 14e place avec un petit 4pts de Mylord Carthago HN.

Kevin Staut et  Cheyenne 111 Z HDC sortaient avec 8pts dans l’escarcelle, mais sans vouloir trouver des excuses, le triple mettait vraiment les jeunes chevaux à l’effort. Il n’y a qu’a demander Steve Guerdat qui sort sur le même score avec sa jeune Clair II, pourtant bien dans le coup jusqu’à cette dernière ligne.Même le N°1 mondial prend 8 Pts avec Codex One pourtant plus habitué à ce genre de cotes.

Pas le bon soir pour Myrtille…

Pour Bosty, c’est une journée à oublier: – » Myrtille était dans un jour sans… Quand elle est comme ça, je sais que ça ne va pas être facile. Je n’avais plus de contrôle et il valait mieux arrêter avant de partir à la catastrophe. » 

Sagesse de l’exprience ou simple bon sens…Espérons juste que sa jument soit de meilleure lune dimanche!

Certes la dotation de 100.000 CHF valait bien que l’on fasse des efforts pour sortir le sans faute, mais au vu de certains résultats, le chef de piste Rolf Ludi a peut-être un peu surévalué les forces en présence, du moins côté chevaux.

Dommage car on pouvait s’attendre à mieux…

En tous cas le public était bien présent avec une audience annoncée à près de 11.000 spectateurs!

Si l’on peut juger l’épreuve délicate, Marcus Ehning prouve là sa maestria!

 

 Les résultats du GP Rolex ICI