Jumping de Bordeaux

Bosty  irrésistible!

Quel barrage ! 

Roger-Yves Bost à une nouvelle fois réussit à prendre le dessus en réalisant un barrage d’anthologie face à une cohorte de cavaliers pourtant bien déterminés…

Des 20 cavaliers sans fautes au premier round, ils étaient encore 19 à se retrouver au barrage, Pénélope Leprevost préférant économiser sa jument en vue du GP coupe du monde de ce samedi soir.

Dans ce GP des assurances Générali, il fallait la jouer « tous risques » pour espérer l’emporter !

Si d’aucuns croyaient Christian Ahlmann hors de portée après son chrono canon réalisé avec Little Lady Z, le public put compter sur les tricolores pour ranimer le feu de l’ambiance.

Les français en voulaient plus!

Si Patrice Delaveau échouait pour quelques centièmes avec Lacrimoso 3 HDC, ce n’était pas faute de combativité. « Nous avons tenté le coup et il ne manque pas grand-chose, mais Lacrimoso était parfait. Il est en pleine forme et j’ai de superbes sensations. Je pense quand même qu’Ahlmann est encore prenable… » avouait le normand en sortie de piste. Et il ne croyait pas si bien dire…

Michel Robert montre la voie!

Le premier à confirmer fut Michel Robert. Envoyant dès le N° 1 son Nenuphar’Jac sur la bonne foulée, le vétéran des cavaliers français (64 ans) démontrait toute sa maitrise en rabaissant le chrono d’une demi-seconde. Emballé par la performance,le public savait alors qu’il allait y avoir une Marseillaise pour la remise des prix. 

 Viva pour Vivaldo.

Ne restait plus que Bosty pour aller chercher les « 31;68 » du Rhône alpin.

Et comme toujours, tant que Bosty n’est pas passé, rien n’est gagné.

Ultra motivé, comme à son habitude, Bosty plaçait Castle Forbes Vivaldo vh Costersveld sur orbite , serrant au plus court pour lâcher plein gaz sur la dernière ligne pour réduire de plus d’une seconde le meilleur temps de la partie.

Le public girondin pouvait alors se lever pour une « ola » bien méritée !

Il fallait oser. Bosty l’a fait!

Les résultats complets ICI