GCT London: Ben Maher remporte le Grand Prix

Un barrage d’anthologie!

Un grand moment de sport pour la première édition londonienne du Longines Global Champions Tour. En ultime barragiste, Ben Maher s’impose avec la grise Cela en devançant de près d’une seconde son compatriote Nick Skelton et son fameux Big Star. C’est pourtant Christian Ahlmann qui menait  jusqu’alors les débats en plaçant son Taloubet Z sur un troisième sans faute parfait. 


 

 Ahlmann en leader!

Des 50 partants ils furent encore 18 sans-faute à se retrouver en seconde manche. Deux parcours sélectifs pour en conserver tout juste une dizaine pour le barrage. Laura Kraut jouait les ouvreuses avec Cedric qui termine sur un 4pts pour la 9e place au final.  En second cavalier du barrage, Ahlmann allait placé la barre suffisamment haute pour conserver la tête jusqu’au passage de Nick Skelton. Si ses compatriotes William Funnel et Scott Brash sortaient sans faute, ils avaient beau essayer, le chrono n’y était pas.Idem pour Luciana Diniz et son Winningmood qui prennent la 6e place, juste devant Patrice Delaveau, unique rescapé français .

Lacrimoso HDC est un sacré phénomène. Vainqueur du GP d’hier, le jeune étalon ( 9 ans, fils de Landguge) signe un nouveau triple sans faute et si le chrono ne suffisait pas pour un podium, c’est sans doute que Patrice ne voulait pas non plus abuser, histoire de le préserver au mieux en vue des prochaines échéances.

Même si les clameurs de soutien retentissaient un peu plus au passage d’un britannique, le public encourageait sportivement et sans détour chaque cavalier.De quoi augmenter  les ardeurs de chacun dont Nick Skelton qui en venant coiffer d’un centième le chrono du n°1 mondial en 31’85s, rajoutait encore du suspens

Mais d’une manière ou d’une autre, la victoire allait prendre les couleurs de l’union Jack, car seul Ben Maher pouvait encore venir subtiliser la première place. Et il ne s’est pas gêné ! En selle sur la grise Cella (Cento/ Chin Chin) l’ex monture de Mario Deslauriers prouvait qu’elle avait de la foulée pour venir rabaisser le chrono à 30’58s.

En prenant les deux premières places de ce GCT, les Anglais ont marqué le coup, mais Christian Ahlmann restait souriant. Il s’est octroyé de précieux points pour la prochaine Ranking liste.

 

 

Son poursuivant au classement mondial eut moins de réussite, mais malgré un 4pts qui survint dans le triple Longines avec Quismy Des Vaux HDC, Kevin Staut  devrait tout de même être satisfait de sa jeune monture qui n’est pas loin de rivaliser avec les plus aguerris. Si la déception se lisait aussi sur le visage de Pénélope Leprevost  privé de seconde manche pour un 4 Pts avec Nayana, que dire de Roger-Yves Bost…

La poisse pour Bosty.

Déjà éliminé en coupe des nations à Rome sur la même combinaison Longines, Nippon d’Elle remettait le couvercle sur l’assiette anglaise! Pourtant bien allant jusqu’a cette partie du parcours, on pouvait penser que les pendules avaient été remises à l’heure londonienne. Mais l’étalon se montrait définitivement récalcitrant aux obstacles du sponsor horloger pour un retour au paddock plein d’amertume pour Bosty . 

 

 

 

Malgré des débuts chaotiques et un manque de public les premiers jours, ce  GCT londonien nous aura tout même donné un grand moment de sport équestre.

 Les tribunes vrombissaient sous les applaudissements et le podium qui s’en suivait fut une nouvelle fois bien arrosé.

Les résultats complets ICI