Beat Mandli Champion de Suisse 2013

Un beau podium !

Sous un grand soleil, digne de la Riviera tessinoise, la finale des championnats de Suisse aura une nouvelle fois dévoilé son lot de suspens et d’émotions. Au final, Beat Mandli s’impose devant Steve Guerdat, à la lutte jusqu’au bout et Nadja Peter Steiner, qui prend une très belle 3e place au podium.

Revenu au sommet du tableau à l’issue de ses deux dernières manches, Steve Guerdat sortait le double sans faute avec Claire, remettant ainsi une bonne dose de pression à ses adversaires.

En dernier cavalier à s’élancer sur la piste de Lugano , Beat Mändli  devait encore signer le sans faute avec son Croesus pour espérer remporter le titre national élite.Un ultime parcours sans faute, puisé au bout des ressources de son fils de Casall avec quelques sauts au ras des barres.

Malgré une très bonne ambiance, il faut dire que le championnat ne fut pas juste un rendez-vous des copains et que le chef de piste, Marc Etter ( frère de Daniel) avait dressé les parcours à la hauteur des forces en présence.  

Se jugeant hors course avec un total de 8,36, la tenante du titre Janika Sprunger avait préféré ramener son Uptown Boy aux écuries, laissant le soin à  Steve Guerdat , Pius Schwizer et Paul Estermman (ses partenaires des championnats d’Europe), d’assumer les premiers rôles.`

 

Pius Schwizer fut d’ailleurs l’un des favoris de cette finale, mais une barre dans le dernier tour de Picsou du Chêne les éloigne du  podium pour une 7e place au final.

En commettant une faute en première manche, Paul Estermann  voyait quant à lui ses espoirs s’amoindrir puis disparaitre avec trois barres de plus dans l’ultime tour de sa Naiade d’Auvers.

Avec un handicap de 4 Pts à l’issue des deux premiers jours, Steve Guerdat restait en embuscade et menait sa grise Claire au double sans faute.

La pression remontait encore d’un cran pour Beat Mandli qui n’avait jusqu’alors commis aucune erreur avec Croesus. En signant un ultime sans-faute des plus combatifs, le titre national revient donc au Zurichois, bien heureux de se retrouver sur la première marche du podium.

En prenant la 3e place, Nadja Peter Steiner réalise une superbe performance, car mis à part la barre du premier jour dans l’épreuve de vitesse, elle accumulait les scores vierges avec sa dynamique Céleste. 

 

 

 

Un podium auquel aurait d’ailleurs bien pu prétendre Fabio Crotta. Sans faute jusqu’alors avec Rubina , le Tessinois tenait la seconde place avec un total de 3,26,  mais le dynamique duo laisse une barre au sol sur le dernier obstacle offrant ainsi la 4e place à Frédérique Fabre Delbos (4 points en 1ere manche et sans faute en seconde avec Nirvana Basters) et la 5e à Claudia Gissler  qui prend un peu de temps en 1ere manche avant de conclure sans faute au dernier tour avec Cordel. 

 

 

 

 

 En leader du championnat, Romain Duguet et son Otello du Soleil revenaient malheureusement dans l’ombre du classement en effectuant deux parcours à 8 Pts pour une 15e place au final.

 

 

 

 

 

 

 

La victoire de Beat Mandli, signe le retour d’un ténor un peu en manque de voix ses derniers temps.

Mais le théâtre de la belle piste ensoleillée de Lugano lui aura redonné de la tessiture.

Les résultats complets ICI