Coupe Des Nations: Les 8 pays qualifiés pour la finale

L’épreuve qualificative pour la finale n’aura pas manqué de surprises. Si quelques favoris comme la France et les Pays-Bas ont réussi leurs coups, d’autres comme la Suisse et les États-Unis sont passés à la trappe! 

La meilleure performance est à mettre au compte de l’équipe brésilienne qui malgré la chute d’Eduardo Menezes, termine en tête des qualifiés avec un point.

 

Les Canadiens se qualifient de justesse grâce au sans-faute de Powerplay mené sur le bon tempo par un Éric Lamaze des plus déterminés.

En comptabilisant un total de 21 points, les scores de Beat Mandli, Paul Estermann, Steve Guerdat et pour finir Pius Schwizer auront pesé trop lourd pour la Suisse qui avait pourtant réussi à tenir la tête des qualifications tout au long de la saison.

Une élimination qui laissera sans doute aussi un goût amer à Urs Grunig, car les meilleurs espoirs étaient permis. Mais avec la vente de Palloubet d’Halong et par conséquent l’absence de Janika Sprunger, l’équipe helvétique a aussi du composé sans l’un de ses meilleurs éléments en coupe des nations.

Déception aussi pour la Suède qui manque le coche pour une barre de trop. Car on le voit encore dans les résultats du jour, il fallait au moins tirer un parcours sans faute par équipe pour espérer rentrer dans le dernier round. Et encore, aujourd’hui à Barcelone, c’est le chrono  qui est venu jouer les juges de paix pour l’Ukraine et le Canada.

Ces deux nations retrouveront donc le Brésil, les Pay-Bas, La Belgique, l’Irlande, la France et la Grande-Bretagne en finale dimanche. Une finale pour laquelle les compteurs seront remis à zéro et au vu des prestations du jour, on peut s’attendre à un grand moment de sport.

 Du sport il y aura sans doute aussi demain pour les nons-qualifiés qui se retrouveront dans la bien nommée « épreuve consolante ». Si les dotations sont à la hauteur d’un très bon grand prix, elles ne feront sans doute pas oublier aussi rapidement tous les déboires…

 

Les résultats ICI.