Daniel Deusser remporte l’Equita Master Equidia

À l’issue d’une seconde manche dantesque avec Evita van de Veldbalie, Daniel Deusser remporte l’Equita Master 2013 devant sont partenaire d’écurie, Eiken Sato qui, sur un double sans faute magistral avec Espyrante, rajoute encore un peu de couleur Stephex au podium.

En tête du classement des meilleurs cavaliers du concours lyonnais, Hans Dieter Dreher consolide sa pole position en prenant la 3e place avec Colore. 

Comme certains des meilleurs cavaliers de la planète n’avaient pas été retenus à l’issu de l’unique épreuve qualificative, le public ronronnait un peu à la lecture de la liste de départ. Évidemment, cette édition 2013 aurait sans doute mérité de voir des pointures comme Éric Lamaze, Pius Schwizer, Rodrigo Pesoa  ou autre Patrice Delaveau, venir jouer les troubles fête parmi les 20 cavaliers retenus.

Le Prestige de Romain Duguet

Mais ces absences n’enlèvent en rien le mérite de ceux qui ont réussi à se disputer la victoire en signant le double sans faute. Pour preuve la 4e place de Romain Duguet que d’aucuns n’attendaient à pareille fête et qui prouve avec Le Prestige St Lois que sa complicité au labeur avec Thomas Fuchs porte ses fruits. Duguet signe ainsi une nouvelle performance sous ses fraiches couleurs helvétiques, lui valant au passage les félicitations d’un Éric Lamaze reconduit par défaut au stade de commentateur et de Philippe Guerdat qui se consolait un peu des 8 pts de son fils olympique.

 

Le show pour Bosty, les sueurs pour Staut

Côté français c’est encore Bosty qui réussit à maintenir le meilleur rang en faisant le show. Malgré un 4pts en première manche, Castel Forbes Myrtille Paulois  mettait la rehausse pour conclure sans faute à la 8e place. Le public s’en contentait aisément en saluant chaleureusement le champion d’Europe tricolore.

Coté champion, Kevin Staut revient de loin en réussissant on ne sait trop comment à conclure deux fois à 4 Pts. Si le score ne semble pas excessif à la lecture, sa prestation avec Quismy des Vaux HDC  transpirait autant d’émotion que l’écume sur la robe de la jument au grand coeur. Un coeur énorme qui rattrapait encore une distance manquée, mais qui laissera des traces au second tour. Un coup de chaud à faire transpirer un peu tout le monde et sans doute un grand besoin de farniente de part et d’autre.Mais nul doute que la nuit porte conseil et que Kevin aura à coeur de briller ce dimanche de Grand Prix.

Parmi les bons parcours du soir on soulignera encore ceux de Marlon Modolo Zanoteli , 5e avec Clintash, de Marco Kutscher qui remettait encore la pression sur ses rivaux pour une 6e place avec Cash ou encore celui de Gerco Schroder qui termine 7e avec Callahan.

Hansi Dreher conforte sa place de meilleur cavalier avec le double sans faute de Colore

 

Deusser et Sato:Le team StephexSatble au Top!

Les résultats complets ICI.