CSIW Leipzig: Impressions à chaud.

Delaveau & Guerdat © jumpienws.comIMG_8514

Les Français battants!

Une fois n’est pas coutume, l’hégémonie allemande n’était pas au rendez-vous du CSIW de Leipzig et ce sont les cavaliers ( et cavalière) français qui auront mené le bal jusqu’à la dernière danse.

De quoi apporter de la sérénité dans le camp tricolore qui aborde ainsi au mieux la grande saison 2014. De Patrice Delaveau à Bosty en passant par Philippe Guerdat, nous avons recueilli quelques impressions à chaud.

Déjà bien entamé dès le premier jour, le CSIW de Leipzig  se termine donc en apothéose pour le clan français avec une victoire fantastique pour Patrice Delaveau et un Lacrimoso HDC qui n’en finit pas d’impressionner. — « il a encore franchi un cap et j’ai pu jouer le barrage à fond. Bosty avait placé la barre haute, mais je savais que je pouvais tenter quelque chose. Lacrimoso s’est donné à fond et l’avant-dernier abord était crucial. J’ai réussi à placer une foulée de moins et c’est là que nous avons réussi à reprendre le chrono. C’est une belle victoire qui m’apporte aussi la qualification pour la finale. Ce sera donc plus serein d’ici là, car ce n’est jamais facile de prendre des points et la concurrence est rude. » 

Une sérénité qu’a aussi retrouvée Bosty, un peu désenchanté à Bâle.

« Ma reprise au CSI de Bâle fut un peu délicate avec des résultats en dents de scie. Ici, j’ai retrouvé Myrtille en forme et à l’écoute. Du coup j’avais de meilleures sensations même si je sais que mon avant-dernier virage était un peu trop ouvert. Mais je ne voulais pas non plus trop forcer. Patrice à superbement joué le coup. Bravo! Bien joué! »

Un duel qui n’aura pas manqué de ravir le sélectionneur Philippe Guerdat:

— après les très bons résultats des autres jours, c’est un week-end qui se termine en beauté, même si je n’avais rien dit si Kevin s’était retrouvé aussi au podium… – rajoute d’un sourire le capitaine helvétique des bleus. – Non franchement, c’est très bien. Pénélope (Leprevost) et Simon (Delestre) ont manqué d’un brin de réussite, mais ils ont aussi fait deux bons parcours, sans compter leurs victoires ou classements dans les autres épreuves. C’est un bon week-end pour l’ensemble des troupes… »

Un groupe que l’on retrouvera réuni dès vendredi prochain pour le CSIW de Zurich. Si d’après le classement provisoire, Delaveau (4e avec 43 Pts) et Staut (6e avec 38 Pts) sont assurés de leurs qualifications, cette étape suisse devrait aussi permettre d’assurer celles de Bost et Delestre, respectivement 12 et 13 e avec 28 Pts. Quant à Pénélope Leprevost, 25e du classement provisoire avec 18 Pts au compteur, tout reste possible.

Alors, gageons que la normande aura à cœur de briller pour rejoindre ses partenaires d’équipe pour une finale lyonnaise qui s’annonce déjà bien engagée.

Le classement provisoire ICI