Nicola Philippaerts gagne Göteborg

Une dernière déterminante!

1-nicola-philippaerts

À Göteborg, cette ultime étape qualificative pour la finale de la coupe du monde n’aura pas manqué de suspens et c’est sur un barrage à 10 que s’est jouée la victoire.

En selle sur Donatella N, Nicola Philippaerts s’impose en devançant de 2 centièmes Marcus Ehning sur Plot Blue.

L’audacieux Maikel Van Der Vleuten prend la 3e place avec son gris VDL Groep Sapphire. En remportant cette dernière épreuve suédoise, Nicola Phillipaerts réussit un doublé en intégrant sur le fil, le rang des 18 finalistes pour Lyon.

 

Outre cette belle victoire, on relèvera de magnifiques prestations, à l’image de Malyn Baryard Johnson qui jouait là son vatout. Partie en ouvreuse avec son H & M Tornesch,  la Suédoise signe un nouveau sans faute devant son public. Une 4e place au classement du GP et de  précieux points glanés en vue de la finale. Mais seront-ils suffisants? Rien n’est moins sûr…

Autre coup d’éclat avec Pius Schwizer qui créé à nouveau la sensation en plaçant le jeune Quidam du Vivier à la 8e place. Alors qu’il ne l’a récupéré, que depuis deux mois, Pius Schwizer a su mener le bel alezan au sans-faute parfait pour venir jouer les troubles fête au barrage. Une véritable performance signée du maître suisse.Quidam du Vivier  (Socrate de Chivre) n’avait jusqu’alors jamais couru dans de telles épreuves, passant du CSI2* à Manerbio en fin d’année dernière (sous la selle d’Adélaïde Lautie), aux CSI3* de Villach Treffen et maintenant en GP coupe du monde en moins de deux mois… On peut vraiment dire que Pius Schwizer a du génie.

Manque de réussite pour Delestre.

Côté français, Simon Delestre jouait sa qualification et un sans faute aurait pu lui suffire pour être de la partie à Lyon. Après sa victoire magistrale dans le GP de vendredi, Ryan des Hayettes semblait à nouveau au top et l’on voyait alors se profiler une bonne chance. Malheureusement, la chance n’était pas au rendez-vous et une touchette sur le dernier obstacle vient ternir les ambitions. Une 20e place dans ce GP qui ramène Simon Delestre à la 22e du classement général. Autant dire qu’il va falloir un paquet de forfaits pour espérer voir le cavalier lorrain en finale.

Déjà qualifié, Kevin Staut n’avait d’autres ambitions que de parfaire son duo avec Oh d’Éole. Un 4pts vient un peu gâcher ses efforts, mais nul doute que le couple aura encore engrangé un peu plus d’expérience.

Moins de réussite pour Olivier Robert qui après sa bonne performance au CSIW de Bordeaux, revenait en selle avec Raia d’Helby, pour une 2e étape coupe du monde. Une mauvaise entame avec une faute sur le n°1 aura sans doute perturbé le duo d’Aquitaine qui, après un milieu de parcours honorable, conclut à 16pts.  Mais là encore, l’expérience renforcera le duo et nul doute que l’on retrouvera Olivier Robert et sa jeune Raia d’Helby (9 ans par Fergarmail) sur d’autres grosses échéances cette saison.

 Les résultats du GP de Göteborg ICI

Le Classement général FEI ICI