Longines Jumping International de La Baule

 

imagesEt c’est parti pour le rendez-vous incontournable de ce début de saison, l’Officiel de France du Longines Jumping International de La Baule.

Comme une confirmation printanière, le CSI5* de La Baule ouvre en grand les portes du stade François André pour accueillir gratuitement et pendant quatre jours tous les amoureux et passionnés de jumping de haut niveau.

Du grand sport en perspective, d’autant plus qu’à 3 mois des J.E.M. en Normandie, La Baule résonne déjà comme une revue générale des troupes.

Les différents chefs d’équipes en profitent d’ailleurs pour affiner leurs sélections et la coupe des nations de vendredi s’annonce déjà comme une étape des plus relevées, mais tous auront en tête de préserver au mieux leurs compétiteurs. 

 

IMG_8365Du côté des bleus, Philippe Guerdat ne s’en cache pas : « Conserver notre titre en Coupe des Nations n’est pas ma priorité. Ce qui compte cette année, c’est Caen, les JEM ! »…

Mais c’est sur le circuit de la Coupe des Nations Furusiyya FEI que Philippe Guerdat va affiner sa sélection et bâtir son équipe pour les JEM. « Je vais tester plusieurs couples lors des différentes étapes. Bien sûr, j’ai déjà une idée, mais beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte, à commencer par la santé des chevaux. »

Un autre facteur jouera dans le choix du sélectionneur national : l’esprit d’équipe.

« C’est primordial à mes yeux. » À ce titre, Kevin Staut reste le fer de lance des vestes bleues. « Kevin est plus que jamais le leader de l’équipe. C’est un fantastique coéquipier ! Si je l’écoutais, il monterait dans toutes les Coupes de Nations. » Il faudra aussi gérer la pression, car les tricolores « joueront à domicile ». « C’est une pression similaire à celle des Jeux Olympiques. C’est pour ça que je vais protéger mes cavaliers le plus possible à l’approche des Jeux. »

Seconde à Lummen, l’équipe de France sera évidemment partie prenante dans cette étape bauloise de la Coupe des Nations. Elle y retrouvera de sérieux adversaires,à commencer par la Suisse (victorieuse en Belgique) et qui compte bien engranger encore de précieux points en vue de la finale. Ces deux leaders se confronteront directement avec les équipes belges, espagnoles et irlandaises également engagées aux points.

Delaveau en embuscade…

P DELAVEAUEn superstar de l’édition 2013 (victoire dans le Derby de la Région des Pays de la Loire avec Ornella Mail*HDC, puis dans le Grand Prix Longines de la Ville de La Baule avec Orient Express*HDC), Patrice Delaveau ne participera pas à la Coupe des Nations Furusiyya FEI cette année. Le normand n’est engagé que dans les épreuves individuelles, préférant encore préserver au mieux ses chevaux de tête. Il a ainsi fait le choix d’engager Ornella Mail*HDC et Carinjo 9*HDC. « Ornella ne courra pas le Derby. Pour tout dire, elle n’est pas au top de sa forme depuis le début de saison. Et puis, elle a un caractère un peu spécial, donc je ne veux pas la contrarier, je préfère l’attendre. » Patrice Delaveau a choisi Carinjo 9*HDC comme cheval de tête du Longines Jumping International de La Baule 2014. « Il va très bien et a magnifiquement sauté à Madrid (2e étape du Global Champions Tour ). Donc ici, il va faire la grosse épreuve de jeudi (le Prix Conseil Général de Loire-Atlantique, NDLR) et le Grand Prix Longines de la Ville de La Baule dimanche. » Quant à Orient Express*HDC, c’est au CSIO 5* de Rome qu’on le reverra. « Lui aussi a très bien sauté à Madrid. Au départ, il devait venir à La Baule et il était déjà prévu qu’il court à Rome, mais cela aurait fait beaucoup de déplacements en camion. Donc, on a préféré faire l’impasse sur La Baule. »

Car ce qui prévaut sur tout le reste pour le cavalier tricolore, c’est la santé de ses chevaux : « Je suis continuellement à leur écoute. Comme j’ai la chance d’avoir un bon piquet, je peux adapter au mieux leur programme sportif en fonction de leur forme. »

Comme un incontournable au calendrier, l’étape bauloise fait indéniablement partie des références, de ces concours sur herbe qui comme Aix-la-Chapelle ou Hickstead, sont l’apanage des meilleurs cavaliers mondiaux, fiers de pouvoir un jour y inscrire leur nom au tableau d’honneur.

Alors, Mesdames, Messieurs, que la partie commence et que les meilleurs gagnent !

Les Temps forts :

La Coupe des Nations Furusiyya FEI présentée par Longines (CSIO 5*, vendredi 16 mai à 13h45), épreuve
qualificative pour les Jeux Equestres Mondiaux de Normandie (JEM).
8 équipes engagées : Belgique, Brésil, Espagne, France, Grande-Bretagne, Irlande, Pays-Bas, Suisse.

Le Derby de la Région des Pays de la Loire (CSIO 5*, samedi 17 mai à 13h00) proposera un parcours relooké
grâce à la rénovation des obstacles naturels.

Le Grand Prix Longines de la Ville de La Baule (dimanche 18 mai à 12h30), épreuve qualificative pour les
JEM. Il concernera les 50 meilleurs couples du CSIO 5* de France

A suivre en live sur internet  via Datanaute ICI

Plus d’infos sur le site du CSI de France de La Baule ICI

Infos, source, communiqué: Véronique Gauthier-Agence Consulis.