CSIO St Gall: La coupe aux anglais

Coupe des Nations Longines FEI Furusiyya St Gall.

 

Furusiyya FEI Nations Cup™ Jumping, St Gallen SUI, 2014

Le moins que l’on puisse dire c’est sans doute que les Britanniques ne furent pas les plus chagrinés par la météo de ce jour à St Gall. Ainsi, le nouveau quatuor formé par Daniel Neilson sur Varo M, Spencer Roe sur Wonder Why , Robert Whitaker sur Catwalk IV  et Guy Williams sur le Zaïre,  s’impose devant l’Espagne et la Suède.

 

 

La Suisse qui jouait son vatout sur ses terres termine malheureusement au pied du podium .

 Messieurs les anglais d’abord.

Robert Whitaker , l'un des précieux artisans de la victoire britannique
Robert Whitaker , l’un des précieux artisans de la victoire britannique

Rude fraicheur, nuages bas et petit crachin, revêtaient au Grundemoss un ambiance « so british » dont les cavaliers de Sa Majesté ont donc sut  aisément s’acclimater pour s’approprier la coupe des nations sur un total de 3 Pts.

Une victoire qui remplit la cagnotte, mais qui n’apporte aucun point aux Britanniques puisque selon leur choix,cette étape n’était pas qualificative.

 

Paradoxalement, les Espagnols plus enclins aux terrains ensoleillés ont également brillé et la formation ibérique prend la seconde place pour un petit point de plus .

Ensuite les scores sont déjà plus lourds, mais la Suède tire son épingle du jeu en prenant la 3e place sur un total de 10 Pts.

La Suisse fléchit, mais ne rompt pas.

Pius Schwizer & Toulago © jumpinews.com 2014Le public suisse ( somme toute peu nombreux cet après-midi) attendait beaucoup de son équipe engagée aux points sur ses terres. Mais la réussite leur a fait défaut et malgré les efforts de Pius Schwizer et Steve Guerdat, les scores assez lourds de Jane Richard Philipps ( 8 en 1er manche) et de Paul Estermann (5 et 8 Pts) auront pesé sur l’addition. Une 4e place au gout de chocolat un peu amer pour le chef d’équipe Andy Kistler, mais les helvétiques engrangent tout de même de précieux points et conserve ainsi leur seconde place au classement provisoire. Barcelone est bien en vue.

Alors qu’elle pouvait encore prétendre à une bonne place , la  Belgique (3e à l’issue de la 1ere manche) s’effondrait au second tour en accumulant 13 points, terminant ainsi juste derrière l’Ukraine qui avec cette  5e place, grappille également des points au classement général.

Une autre équipe de France .

Sans enjeu majeur que celui d’honorer au mieux de sa présence la patrie de son capitaine, l’équipe de France termine péniblement à la 7e place. Pour Philippe Guerdat cette étape à St Gall fut aussi l’occasion de mettre de nouveaux couples dans son équipe.

 

Anciaume & paddock du Plessis HN © jumpinews.com 2014Timothée Anciaume et Padock du Plessis s’en sortent au mieux avec un total de 4 Pts ( une impressionnante erreur de distance en sortie de triple au 1er tour, heureusement sans conséquence) et très bon sans faute en seconde manche.

Julien Epaillard et Qarat de la Loge réitèrent une 4 Pts par manche , mais là encore deux bonnes partitions d’ensemble pour leur retour en équipe.

En pilier de l’équipe et près un premier tour dans l’élan se concluant à 8pts, Kevin Staut remettait les choses en ordre pour conclure sans faute son deuxième tour avec  Reveur de Huretbise HDC .

Pour Anne Sophie Godart, les choses se sont moins bien passées. Une entrée en piste trop timide et un Carlitto Van’T Zorgvliet en retenue les mènent au refus sur le 3e obstacle. Visiblement perturbé par cette erreur, le duo conclut son premier tour avec un score de 16 Pts.

A S Godart / Carlito © jumpinews.comOn pensait alors qu’en deuxième manche, le caractère de l’une, allié à la générosité de l’autre, allait permettre à ce couple pourtant bien en vu, de redresser la barre. Mais avec un nouveau score chargé de 24 Pts, la partition comptait trop de fausses notes pour espérer retrouver le bon accord. Sans doute une grosse déception pour les espoirs engagés de part et d’autre.Mais bon, il faut bien essayer et la France reste en tête du classement. Elle tient sa place en finale. C’est déjà ça.

 

 

Les ouvreurs en fin.

_MG_5354Encore plus audacieuse, la sélection néerlandaise de Rob Ehrrens n’aura pas réussi son coup de poker. Partie en ouvreurs, les cavaliers hollandais terminent à la dernière place de cette délicate étape à St Gall. Là encore la fraicheur de ces nouveaux couples n’aura pas suffi à pallier le manque d’expérience à ce niveau.

Mais les cavaliers aux vestes orange seront  plus vindicatifs lors de la prochaine étape à Rotterdam et nul doute que bien des ténors (engagés au GCT d’Hambourg ce week-end) seront cette fois de la partie le 20 juin.

Affaire à suivre d’ici trois semaines…

 

 

 Les Résultats complets ICI

Le classement genéral provisoire

Division 1 européenne
1. France 245 points (3 étapes courues sur quatre)
2. Suisse 220 points (3/4)
3. Belgique 220 points (3/4)
4. Espagne 202,5 points (3/4)
5. Suède 130 points (2/4)
6. Ukraine 120 points (2/4)
7. Pays-Bas 90 points (1/4)
8. Allemagne 80 points (1/4)
9. Irlande 75 points (1/4)
10. Grande-Bretagne 70 points (1/4)