Franck Schillewaert s’impose à Lure

Grand National Pro Elite de LureFranck Schilewaert © jumpinews.com

À huit jours du passage du Tour de France cycliste, c’est le Grand National de CSO qui faisait étape ce week-end à Lure.

Une septième étape sous un soleil de plomb et dont seul Franck Schillewaert réussit à sortir le double sans faute sur les barres.

Malgré un 0,25 de temps dépassé en seconde manche, le cavalier du Haras des Coudrettes réussit à faire briller les couleurs du Team Jump5  avec Qurack de Falaise HDC (Jarnac).

Un Grand Prix marqué plus sérieusement par la chute spectaculaire de René Lopez qui dut être évacué en ambulance.

 

Un Grand Prix particulièrement délicat.

Avec des cotes relevées à 1,55 m et un chrono un tant soit peu serré, seuls trois cavaliers sur la trentaine d’engagés parvenaient au sans-faute à l’issue de la première manche.

Malgré tout son talent émérite, le chef de piste Jean-François Gourdin avait sans doute un peu méjugé les effets de la chaleur sur les organismes et le temps imparti aurait mérité d’être un peu rallongé pour éviter bien des déboires. Avec trois sans fautes sur 30 engagés, on est forcément en dessous des pronostics.  

_MG_6992

Parmi les rescapés, Julien Gonin et son gris Quartz de Preuilly (Baloubet du Rouet) prennent la seconde place au podium, juste devant son ancien poulain, Prime Time des Vagues, qui continu à surfer au meilleur plan avec son jeune et non moins talentueux cavalier, Alexandre Fontanelle, 3e de ce grand prix. 

Un tempo qui marquait encore le passage de Geoffroy Bourret qui après son 4 Pts en première manche réussit tout de même à prendre une belle 4e place avec sa jeune Quirha de P’Aime.

Gilbert Doer © jumpinews.com

L’alsacien Gilbert Doer, fut aussi parmi les sans-fautes de la première manche, mais son puissant Quito de Kerglen accusait un peu le coup au second tour. Sans doute plus éprouvé par la chaleur, son étalon bai (fils de Diamant de Semilly) essuyait une faute et un peu de temps dépassé sur un chrono certes encore très réduit au vu du parcours.


Alexandra Francart ©jumpinews.com

Malgré ses deux fautes en première manche avec Quelstar du Vic Bihl (Fusain du Defey), Alexandra Francart faisait encore partie des favoris. C’est dire la rudesse de l’épreuve. Du coup, la Champenoise rajustait ses trajectoires en seconde manche pour sortir un sans-faute parfait et s’adjuger la 6e place avec sa bondissante Anglo-arabe. Encore une belle performance pour Alexandra Francart qui devrait ainsi trouver à nouveau de bons échos dans les hautes sphères…

Une pensée encore pour René Lopez, victime d’une chute sévère dans ce grand prix. Un gros saut sur un oxer lui valut un coup de tête de son Aero Flyer et une chute marquée dans la foulée par une perte de connaissance. Aux dernières nouvelles, le Colombien ne souffrirait d’aucune fracture, mais il doit observer quelques jours de bon repos.

Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Les résultats complets ICI