Saut Hermès 2015

SU9OuEpEmx7hqjLYxG95H21MB6mkgT3NYDSNEp7GUvM,h-CrAmKGaDdM2mDJxD7iV-VVEx2CWjpsE6luiMgY6-4Julien Epaillard et Amy Graham:

Le duo gagnant!

Le duo « Australo-normand » composé d’Amy Graham et de Julien Epaillard remporte la 6e édition de l’épreuve par couple du Saut Hermès disputé ce samedi au Grand Palais.


Lire le communiqué:

A événement unique au monde, épreuve unique au monde. La maison Hermès est fière d’accueillir les meilleurs cavaliers mondiaux ; quoi de plus logique, donc, de proposer au public du Grand Palais cette épreuve par équipes mixtes baptisée « Le Saut Hermès », où cavaliers et cavalières associent leur culture à leur savoir-faire équestre.

Des 20 concurrents qualifiés à l’issue du Prix Hermès Sellier de la veille, 10 équipes ont été tirées au sort et se sont affrontées dans cette épreuve en deux manches.

Au terme de la première manche, seuls deux tandems ont affiché un score vierge : Luciana Diniz (POR)/ Winningmood & Ludger Beerbaum (GER) / Colestus, et Amy Graham (AUS) / Bella Baloubet & Julien Epaillard (FRA) / Cristallo A LM. Derrière eux, en embuscade, à seulement 4 points de pénalités, le duo Katharina Offel (UKR) / Charlie & Daniel Bluman (COL) / Conconcreto Believe, et Maiju Mallat (FIN) / Vincente & Christian Ahlmann (GER) Aragon Z.

Repartis dans l’ordre inverse du classement provisoire de la 1e manche, il aura fallu attendre les 4 concurrents sans faute pour sacrer l’équipe victorieuse. Emmené par Amy Graham (AUS), Julien Epaillard (FRA) assure un nouveau sans-faute, le tout dans un temps très rapide. Il ne restait donc à Luciana Diniz (POR) et Ludger Beerbaum (GER) qu’une seule option pour s’emparer du podium : reproduire un double sans-faute. Et la Portugaise n’a pas tremblé, laissant au kaiser Beerbaum la possibilité de confirmer. Sans-faute également, mais moins rapides, le team germano-portugais voit la victoire lui échapper au profit de l’équipe franco-australienne. Devant un public une nouvelle fois conquis, le tricolore Julien Epaillard a pu savourer sa première victoire dans « Le Saut Hermès », une joie partagée avec Amy Graham.

ZRaWILnHWHqQi8rXcFN6IDQwUnP4CvEAq3jSmPrd8os,yelD2KbOJetQorV9e_6jAkY1oJGz4A2GAg_8qId09MsJulien Epaillard (FRA) :

« C’est une super expérience et cela donne de belles sensations. Ce n’est vraiment pas la même chose que de monter en individuel. Je suis resté à l’entrée de piste pour regarder le parcours d’Amy. Cristallo A LM a déjà fait un super week-end, il sera au départ du Grand Prix Hermès demain, j’espère qu’il aura encore toutes ses capacités. Quoi qu’il arrive, gagner aujourd’hui c’est déjà quelque chose de formidable. »


j0cRoq1zIMhxF_jvp9m_UU83yqD6zui7dbShwYV-pS4,hJ5KIK3iy0FYpY3VYaM0j9fBk2OV1XAwCdZNe06FlfQAmy Graham (AUS) :

« Je connais très bien Bella Baloubet, il a été fantastique ce soir, car moins impressionné. Les obstacles étaient moins flashy qu’hier, car le temps était couvert cet après-midi à Paris. J’ai juste besoin de lui faire confiance et de me mettre en place et tout est OK pour lui. Nous avons été la première équipe à sortir un sans-faute, et nous voulions vraiment arriver en seconde manche avec un score vierge. J’ai plutôt assuré en 2e manche, mais Bella, lui, a vraiment gagné en maturité. Monter avec Julien (Epaillard) a été une expérience fantastique. »


Michel Robert – Conseiller sportif du Saut Hermès au Grand Palais

 » C’est une épreuve originale qui a été créée pour le Saut Hermès au Grand Palais et dont le principe était au départ de mettre des couples mixtes de mêmes nations en compétition. Cela s’est avéré difficilement réalisable, car certaines nations ne disposaient pas de 2 cavaliers engagés à l’instar d’Edwina Tops-Alexander qui n’aurait pas pu courir pour l’Australie auparavant. Nous avons donc décidé de réaliser un tirage au sort et de concevoir des équipes hommes-femmes pour mettre en valeur la mixité de ce sport olympique. J’ai couru beaucoup de Coupes des Nations en équipe de France, mais courir pour ses couleurs et celles d’un autre cavalier est encore un autre challenge. On se sent encore plus responsable de ce qui se passe et on essaye sûrement d’être encore plus performant. Ceux qui sont habituellement vos concurrents en individuel deviennent vos coéquipiers le temps de cette épreuve. »


Source Info: Communiqué Hermès

 Rédaction Presse :Véronique Gauthier / Agence Consulis.

Photos © Frédéric Chéhu

Les résultats: http://results.scgvisual.com/2015/hermes/r6.html

bdxhaut