Coupe des Nations La Baule

Une première Britannique.

IMG_2653 

Pour la 55e édition de la Coupe des Nations Bauloise, l’équipe britannique remporte pour la première fois l’épreuve.

Une victoire sur le fil à couper le beurre salé façon Loire Atlantique puisque après une première manche des plus serrées, l’équipe de France revient talonné les anglais et s’empare de la seconde place.

Tout aussi valeureuse, l’équipe irlandaise complète brillamment le podium.

En alignant les sans faute en première manche,les britanniques tenaient la dragée haute à ses adversaires et l’on pensait l’affaire pliée. Mais le petit 4pts de Spencer Roe avec Wonder Why, allait remettre une touche de suspens supplémentaire.

Il fallut attendre le passage du dernier cavalier, en l’occurrence Michael Whitaker, pour connaitre le nom des vainqueurs. Or, après une première manche des plus sportives. Avec un  Cassionato un peu sur l’oeil, le légendaire britannique franchissait la rivière façon chasse au renard pour enchainer l’oxer suivant dans la foulée avec une seule rêne en main. On pensait donc que le second parcours n’allait pas être simple. Mais l’illustre représentant de sa majesté remettait les pendules à l’heure de Big Ben pour conclure sur un sans faute et ainsi assurer la victoire à son équipe.

Avec ces rebondissements, il s’en est donc fallu de peu pour que les tricolores reprennent la tête de cette coupe des nations.

IMG_2448

Après une première manche délicate dont seul Nicolas Delmotte signait le sans faute avec Number One D’Iso Un Prince, les quatre mousquetaires alignaient les scores vierges sur les barres avec juste un petit point de temps dépassé pour le Quartz Rouge de Jérôme Hurel.

Simon Delestre remettait ainsi Ryan Des Hayettes sur les bonnes trajectoires et malgré la lourde pression de l’enjeu, Kevin Staut réussit également à signer le sans faute avec Reveur de Hurtebise HDC.

Les cavaliers irlandais n’ont pas moins démérité et sur un total de 12 points, les tenues vertes rejoignaient fièrement le podium avec un petit point d’avance sur l’Espagne et la Belgique qui se partagent la 4e place.

Si cette victoire britannique est une première à La Baule, il est dommage qu’elle compte pour du beurre puisque Di Lampard n’avait retenu cette étape dans sa liste qualificative.

So bad…

Les résultats complets ICI