St Gall: La Coupe aux Belges

IMG_1743

Alors que l’Irlande menait les débats en première manche  la Belgique réussit une superbe seconde manche pour remonter de la troisième à la première place.

La Suisse doit encore une fois se contenter de la seconde marche, devançant tout de même l’Irlande qui complète, sans doute un peu désabusée, le podium de cette étape de ST Gall.

Pour la Belgique, cette victoire lui permet de prendre la tête du classement provisoire avec trente points d’avance sur la France et quarante cinq sur l’Irlande.

Une satisfaction de plus pour Dirk Demeersman qui ne manquait pas de souligné la performance du groupe.

-« Ils y ont cru jusqu’au bout et la coupe des nations réserve souvent ce genre de surprise. C’est aussi ce qui en fait son charme. Mais je suis aussi très fier de mon équipe qui sortie le grand jeu en seconde manche en ne totalisant qu’un petit point. C’est de bon augure pour la suite. »

Un peu plus de désarroi pour Andy Kistler qui espérait voir ses cavaliers s’imposer sur son terrain. « Cette deuxième place me fait vraiment suer car on est à moins d’une barre de la victoire.

IMG_5379

Mais cette déception ne doit pas occulter les performances et notamment celles de Romain Duguet, double sans faute avec une Quorida de Treho des grands jours!

Idem pour Martin Fuchs qui fait également deux superbes parcours avec Clooney. Pour Steve (Guerdat, 4/8 pts avec Nino) et Pius (Schwizer, RT/ 16 pts avec Amira), cette étape ne fut pas la meilleure. Mais je sais que je peux aussi compter sur eux, pas besoin de préciser.

Déception du coté irlandais qui pensait sans doute pouvoir maintenir son avance obtenue en première manche. Mais les huit points de Shane Breen furent aggravés par ceux de Bertram Allen qui s’élançait en dernier sur la piste du Grundemoss.

Les germaniques doivent aussi se poser des questions à l’issue d’une première coupe qualificative qui ne  restera pas dans les mémoires des succès d’Otto Becker. Avec un total de 14 pts, l’Allemagne se classe quatrième devant la France .

Vingt et un points dans la musette avec quelques déboires du style Pégase du Murier qui paddock, Kevin Staut qui manque un virage et outre les barres, le chrono vient encore rajouter du plomb dans l’aile de l’escadron tricolore. Mais bon, il y a des jours avec et d’autres sans.

« On a pas été bon… Souffle Philippe Guerdat.Moi Y compris! –  Mais Kevin était à deux doigts de trouver le sans faute. Personne n’a vu venir cette mauvaise distance et pôur finir il engrange 15 pts. Pour Bosty, c’est aussi difficile d’encaisser une nouvelle dérobade de son Pégase. Il a sauter très bien et Bosty a su remettre les choses en ordre au second tour. Ensuite il y a la part de chance et aussi le besoin de se mettre en situation pour d’autres. Nicolas Delmotte nous a fait une superbe première manche, je pense que Number One à un peu souffert de la chaleur… Comme bien d’autres. Aymeric à remis Armitages sur les rails et termine avec un point de temps. Ca ne se joue pas à grand chose pour finir.  C’est plus décevant car cette étape comptait pour la qualification et qu’au vu des forces en présence, on aurait donc pu espérer mieux. »

Dure loi du sport. Mais nul doute que Philippe Guerdat saura relativiser les déceptions des uns, les inquiétudes des autres et redonner un coup de boost à tout ce beau monde.

Suite au prochain épisode à Rotterdam dans deux semaines.

Les résultats complets ICI