Lecture: Le Caparaçon d’Argent.

1498-1507-thickboxUne idée cadeau  pour la fête des Pères et un bon livre pour les vacances…

Le Caparaçon d’Argent est un roman fort agréable, empreint de la nostalgie d’un temps pas si ancien, mais dont les personnages signés par Jacques Mariat sauront vous emporter dans une histoire captivante.

Des quartiers de Lyon, aux coteaux du Mâconnais, vous suivrez les péripéties d’un « gone » dont la vie peu commune fut marquée par la rencontre aussi fortuite que passionnée avec un cheval d’exception.

 Comme un reflet en amont du Rhône, ce roman au titre un peu biscornu n’est pas sans rappeler les aventures « pagnolesques » d’un certain petit Marcel.

Une plume précise, mais légère dont l’auteur aura su magner les changements de main pour vous dévoiler au fil des pages une belle histoire d’été.

Synopsis:

– Un père, une mère, deux jeunes enfants heureux.
Et puis le drame. Le père décède et la vie bascule. Elle devient triste et morne.
Fort heureusement, la providence veille. Elle leur fait retrouver leur grand-mère et rencontrer une palette de personnages hauts en couleur : un couple sympathique, une fillette amicale, un barbu boiteux au lourd secret, et bien d’autres…
Mais la plus belle rencontre, la plus extraordinaire et exaltante, reste celle d’Ytak, le bel alezan.
Quand un maquignon met la main sur l’animal, les deux frères ne vont pas hésiter un instant à enfreindre la loi pour le récupérer. –

 –Le Caparaçon d’Argent-  

Auteur: Jacques Mariat    

 Editions Baudelaire.

En vente dans toutes les bonnes librairies et en ligne auprès de l’éditeur. 

www.editions-baudelaire .com.