NEWS: Suspicion de dopage des chevaux suisses

 La FEI maintient les sanctions !

Steve Guerdat & Nino des Buissonnets
Pas de Championnats d’Europe pour Nino des Buissonnets

Après avoir infligé une suspension provisoire de deux mois suite aux suspicions de dopage (voir article), le tribunal de la FEI a maintenu les sanctions envers les trois chevaux suisses incriminés, à savoir, Nino des Buissonnets et Nasa (montés par Steve Guerdat) ainsi qu’à l’encontre de Charivari KG, monté par Alessandra Bichsel.

 

Bien que le Tribunal de la FEI ait levé les suspensions provisoires des deux cavaliers le 27 juillet, les demandes de la levée des suspensions provisoires pour les trois chevaux avaient alors été refusées.

Le Tribunal de la FEI a par la suite répondu à la demande de Steve Guerdat pour une nouvelle décision concernant la levée des suspensions provisoires pour ses chevaux avant le 10 août, date de clôture des inscriptions définitives pour les Championnats d’Europe 2015.

Le tribunal de la FEI a rendu sa décision ce lundi en maintenant les sanctions envers les équidés. Bien que Steve Guerdat soit admissible à concourir , il ne sera pas en mesure de monter Nino des Buissonnets et devra choisir une alternative avec un cheval prédéclaré.

Les décisions sur le fond de ces affaires seront effectuées à un stade ultérieur… ◊Source: Communiqué de presse de la FEI.

En résumé, responsables, mais pas coupables, les cavaliers peuvent monter en concours, mais les chevaux sont aux arrêts ! 

Franchement, où est le bon sens ? C’est comme si l’on avait dit à un pilote de formule 1 qu’après avoir trouvé un additif dans le carburant lors de sa dernière course, il pouvait tout de même reprendre place sur les circuits, mais pas avec sa voiture prévue pour la compétition.  

On a vraiment du mal à comprendre. Si doute il y a, pourquoi ne pas tenir les mêmes décisions de levée des suspensions envers les chevaux, d’autant plus qu’ils pouvaient être aisément réexaminés depuis lors.

La Suisse paierait-elle le contre-coût de la candidature dissidente de Pierre Génécand aux dernières élections pour la présidence de la FEI…

Une décision lourde de conséquences pour Steve Guerdat ( qui n’avait pas envisagé de monter un autre cheval que Nino pour ces championnats d’Europe), mais aussi pour l’équipe suisse qui se doit de briller à Aix-la-Chapelle afin de décrocher une sélection pour les olympiades de Rio.