Finale de la Coupe des Nations FEI à Barcelone

Les huit rescapés du premier tour!

IMG_9716

La Belgique,l’Allemagne, la Suède,la Grande-Bretagne, les États-Unis, les Pays-Bas, l’Irlande et la Suisse.

Voici dans l’ordre du classement, les huit nations qui ont réussi à s’extirper au mieux du délicat parcours de la première manche qualificative de la finale de la coupe des nations.

La France passe lourdement à la trappe!

Aussi relevée que délicate, cette première manche de la finale de la Furusiyya FEI Nations Cup aura donc causé bien des soucis en occasionnant de part et d’autre des scores souvent lourds au vu des forces en présence.

En ne totalisant que cinq points de pénalité, la Belgique produit le meilleur résultat sur ce parcours tracé par le chef de piste Santiago Varela. Des dix-huit efforts sur treize obstacles cotés jusqu’à 1,55 m, le temps accordé de quatre-vingt-une secondes allait encore accroitre les difficultés et ainsi provoquer les déboires de certains favoris.

Ainsi Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa ouvraient le bal tricolore par un score à huit points. Si l’on pensait alors ses coéquipiers capables de redresser la barre, Nicolas Delmotte et Number One d’Iso un Prince n’eurent pas plus de réussite. Bosty allait même saler l’addition par treize points cumulés avec Qoud’Coeur de La Loge. En ultime mousquetaire, la pression remontait encore d’un cran pour Kevin Staut. Après les premiers obstacles bien franchis, les deux barres occasionnées par la suite avec Reveur de Hurtebise HDC reléguaient fatalement la France en petite finale.

L’Allemagne à l’affut !

Beerbaum & Ahlmann © jumpinews.com_MG_7314Repêchée in extremis il y a dix jours (après le forfait de dernière minute du Japon), l’Allemagne réussit crânement à reprendre les avant-postes en ne totalisant « que »8 Pts, grâce notamment au sans faute de Christian Ahlmann qui partit en ouvreur avec Taloubet Z et aux quatres points de Ludger Beerbaum avec Chiara et encore ceux de Daniel Deusser avec Cornet d’Amour.

Idem pour la Suède qui rejoint le score germanique par l’entremise de Rolf Goran Bengtsson qui réussit le seul sans faute de l’équipe avec Unita Ask, effaçant ainsi la débâcle d’Angelie Van Essen qui sortait de piste avec 21 points sous la selle de Tinkabell.

Avec un total de 8pts, les Britanniques seront également de la partie en finale et si en ultime engagé Michael Whitaker terminait son tour en travaillant Cassionato, Ben Maher ( 1pts avec Diva II), Jessica Mendoza (4pts avec Spirit T) et Joe Clee (4pts avec Utamaro D’Écaussinnes) avaient déjà assuré l’essentiel.

Côté américain, Laura Kraut et sa Nouvelle réalisent le meilleur score avec 1pts au compteur, venant ainsi effacer les 12 Pts de Lucy Davis et son Barron et équilibrer les 4pts de Lauren Hough (Ohlala) et Bezzie Madden(Cortes C) pour conclure sur une 4e place ex aequo.

Le retour de Bertram Allen

Bertram Allen & Molly Malone © Collection C. Gerhard

Belle performance aussi pour les cavaliers irlandais qui malgré ses récents déboires,ont pu compter sur le retour en piste de Bertram Allen. En arrêt pendant plusieurs semaines après sa fracture de la clavicule, le benjamin de la bande remettait sa Molly Mallone en action. Malgré ses 5 pts au compteur, puis ceux de Greg Patrick Boderick avec Mhs Going Globalles, les quatre points de Denis Lynch avec All Star et ceux de Cian O’Connor avec Good Luck permettent de rééquilibrer le score pour une qualification en finale.

 

 Les suisses sauvent la mise!

 

IMG_2336

Parmi les qualifiés pour samedi soir, les suisses ne bouderont sans doute pas leur 8e place et comme aux championnats d’Europe, c’est une nouvelle fois Romain Duguet qui signe la meilleure prestation helvétique en ne commettant aucune faute sur les barres, mais juste un point de temps dépassé avec Quorida de Trého.

Encore un sans faute signé Dubbeldam et Zenith.

J Dubbeldam jumpinews.com

En évoquant les championnats d’Europe, on ne peut que souligner les nouvelles performances de Jeroen Dubbeldam et Sfn Zenith N.O.P qui sortent aisément sans faute de ce traquenard espagnol tout en contribuant au classement au 6e rang des Pays-Bas.


Un nouvel exploit orangé auquel leurs vassaux au podium d’Aix-la-Chapelle auront su donner du répondant puisque Grégory Wathelet et Conrad de Hus signent également le sans faute et un placé gagnant pour la Belgique. 

Du podium européen, il ne manquait que Simon Delestre, et si la valeur des forces retenues par Philippe Guerdat n’est pas à remettre en cause, l’absence du meilleur français sur la ranking liste mondiale laisse sans doute des regrets.

La consolante du vendredi

Mais tel est le sport et les perdants du jour seront peut-être les vainqueurs de demain…

Alors rendez-vous ce vendredi soir pour la consolante, qui à n’en pas douter, ne manquera pas de brio.

Les résultats complets de la première manche ICI.