Zurich en Coupe

csi-plakat

CSIW Zurich

Pour cette vingt-huitième édition du CSIW de Zurich, l’affiche est à nouveau à la hauteur de l’évènement. Comme chaque année, la crème mondiale des cavaliers de CSO se retrouvera du 29 au 31 janvier sur la splendide piste du HallenStadion.

Neuf des dix meilleurs cavaliers européens de la Ranking Liste FEI seront de la partie avec en tête d’affiche le n°2 mondial, Simon Delestre qui, en l’absence du leader Scott Brash, ne manquera sans doute pas d’ambition pour venir glaner de précieux points susceptibles de le porter en tête du classement.

Ses compatriotes Pénélope Leprevost et Kevin Staut seront également de la partie, face à une escouade helvétique des plus relevées.

Après une pause de quelques semaines, Steve Guerdat revient en piste, sans Nino des Buissonnets (encore préservé en vue de la saison olympique), mais avec Concetto Son, Albführen’s Happiness et Bianca.

Steve Guerdat & Concetto Son

Autre Zurichois favori du public, Martin Fuchs ne manquera évidemment pas à l’appel. Ayant fraichement quitté les écuries parentales un peu trop exiguës pour s’installer avec sa compagne Anna Julia Kontio chez l’oncle Alois Fuchs, Martin s’engage notamment avec son fameux Clonney

Pius Schwizer & Toulago /CSIW Zurich 2014 © jumpinews.com

Une délégation suisse à laquelle Pius Schwizer tentera à nouveau d’apporter toute sa verve et son brio. Depuis ses somptueuses victoires en 2014 avec Toulago et Picsou, le Soleurois est passé par une vague creuse liée aux départs de ses montures de tête. Mais après ses déboires, Pius Schwizer semble avoir retrouvé de très bons espoirs et c’est avec Léonard de la Ferme, Chellatus et PSG Futur qu’il retrouvera ce week-end l’élite mondiale.

Parmi les autres têtes d’affiche, Christian Ahlmann tentera sans doute de maintenir le cap de son éloquente emprise sur cette saison en coupe du monde. Ayant laissé quelque peu ses cracks Taloubet et Codex au repos, c’est avec Colorit, Eplaisir et Reavnir que le germanique tentera de conforter son palmarès.

IMG_7005

Vainqueur du GP 2015, Sergio Alavrez Moya sera à nouveau en lice avec son gris Carlo, mais l’espagnol en profitera aussi pour engager sur de plus gros parcours ses nouvelles recrues telles que Quitador Rochelais et Iron Man.

Parmi les retours au sommet, on relèvera celui du Britannique Robert Smith que l’on n’avait pas revu dans de telles épreuves depuis ces années glorieuses sur la selle de sa fameuse Kalusha.

Ses comparses du week-end seront Michale Whitaker et Laura Renwick.

Autre retour en piste des plus attendus, celui de Bertram Allen qui après ses déboires de disqualification à Londres retrouve la piste de la coupe du monde en terre helvétique.

Changements d’horaires.

À noter que le programme de cette année subit quelques modifications.

Alors que le GP Longines du vendredi soir se déroulait jusqu’alors sur le coup des 19 h, il se retrouve décalé d’une demie-heure plus tard, sans doute de quoi laisser un peu plus de temps au public de rejoindre le stadium.

Le GP coupe du monde se retrouve également décalé à 14 h 25 afin d’être diffusé en direct sur SRF, la chaine de télévision suisse alémanique. 

Voir le programme et les cavaliers engagés ICI