Aachen:Weishaupt remporte le GP Rolex

CHIO Aix La Chapelle:

Grand Prix Rolex Grand Slam 2016 .

Germany, Aachen : Philipp WEISHAUPT riding LB Convall during the Rolex Grand Prix , CHIO of Aachen, World Equestrian Festival, in July 17th , 2016, in Aachen, Germany - Photo Christophe Bricot

Au terme d’un grand prix Rolex au déroulement improbable, Philipp Weishaupt et LB Convall s’imposent avec un total de deux points pour temps dépassé en première manche !

Après un premier tour à 4 Pts, Scott Brash ( Ursula XII) et Sergio Alvarez Moya (Carlo) réussissent les meilleures performances de la seconde manche pour compléter agréablement le podium.

Pourtant, dès sa victoire annoncée, Philipp Weishaupt l’avouait au paddock: –  je n’aurai jamais pensé qu’en sortant de piste en première manche avec 2pts que j’allais gagner ce grand prix ! –

Et comme on le comprend…

Des favoris à la trappe!

Car des 40 qualifiés pour le Grand Prix, pas un ne parvint au sans faute à l’issue de la première manche.

Un parcours aux cotes maximums, signé par le chef de piste Frank Rothenberger qui pour un grand prix d’Aix-la-Chapelle capée à 1 million d’euros par le challenge du Rolex Grand Slam, n’aura pas lésiné sur les difficultés.

Certes il y a avait du beau monde en piste et nul n’aurait de prime abord pensé à un tel dénouement. Mais le chrono du parcours fut aussi des plus serrés, rajoutant si besoin était, une difficulté qu’aucun ne parvint à vaincre.

Quelques pointures passèrent même à la trappe, à l’image de Grégory Wathelet, Olivier Philippaerts et même l’impérial Ludger Beerbaum, en très mauvaise posture après le saut de la rivière avec Chiarra.

D’autres accumulaient des scores-fleuves, rarement atteints à un tel niveau de compétition. Parmi eux, Rodrigo Pessoa, Philippe Rozier, Michael Whitaker ou encore Bertram Allen qui sortait avec un total de 12 Pts avec Molly Malone!

À l’issue de ce premier tour infernal et après l’abandon de Kent Farrington, la seconde manche ramenait 17 concurrents en piste sur la Soers.

Germany, Aachen : Roger Yves BOST riding Qoud'Coeur de la Loge during the Rolex Grand Prix , CHIO of Aachen, World Equestrian Festival, in July 17th , 2016, in Aachen, Germany - Photo Christophe Bricot

Seul français rescapé du premier tour avec un rageant 4pts avec Qoud’Coeur de la Loge, Bosty écopait encore de deux fautes au second tour. Mais onze autres cavaliers allaient ensuite signer le sans-faute pour espérer glaner le fameux Graal d’Aix-la-Chapelle.

Mais chacun devait alors espérer une faute de ses poursuivants et le malheur des uns fit une nouvelle fois le bonheur des autres.

HR_BRICOT_2016CH0180371

Aux difficultés du sport s’ajoutait encore le coup du sort et Martin Fuchs fut sans doute le moins bien servi quand Clooney décidait de refuser le dernier obstacle.

Si Philipp Weishaupt pouvait alors prétendre au pire à la seconde place, Gerco Schroder avait encore son destin entre les mains pour la victoire.

Germany, Aachen : Gerco SCHRÖDER riding Glock's Cognac Champblanc N.O.P. during the Rolex Grand Prix , CHIO of Aachen, World Equestrian Festival, in July 17th , 2016, in Aachen, Germany - Photo Christophe Bricot

Mais un mauvais choix dans la distance à l’abord de la dernière combinaison l’emmenait à la faute avec son puissant Glock’s Cognac Chanblan.

De quoi faire vaciller de bonheur Philipp Weishaupt, complètement stupéfait par cette victoire ô combien inespérée.

À son bonheur se sont rajoutés les sourires de ses coéquipiers allemands et de Steve Guerdat, vainqueur du Grand Slam à Genève et sans doute aussi un peu circonspect par tant de coups du sort. Mais à ces salutations amusées, d’autres n’ont pas manqué de chambrer un peu le bon chanceux du jour !

Germany, Aachen : Philipp WEISHAUPT riding LB Convall during the Rolex Grand Prix , CHIO of Aachen, World Equestrian Festival, in July 17th , 2016, in Aachen, Germany - Photo Christophe Bricot

Mais Philipp Weishaupt et son gris LB Convall sont les seuls à signer le double sans faute sur les barres de ce très délicat Grand Prix Rolex.

Un résultat finalement mérité car si les pronostics furent bien secoués, la victoire n’en est pas pour autant usurpée.

Les résultats complets ICI.