Résultats: Longines CSI5* Bâle

 Bruynseels remporte le Grand Prix.

CC3A2978En selle sur sa flamboyante Gancia de Muze, Niels Bruynseels remporte le très doté Grand Prix du CSI5* de Bâle.

John Whitaker prend la seconde place avec Ornellaia et Edwina Tops Alexander s’adjuge la troisième place avec Lintea Tequila.

Le Grand Prix Longines du CSI5* de Bâle n’aura pas manqué d’envergure et dès la reconnaissance du parcours, tous comprenaient qu’au vu des cotes relevées jusqu’à 1,60m et des difficultés techniques élaborées par les chefs de piste Frank Rothenberger et Gérard Lachat, on allait avoir droit à du grand sport !

Des 45 sélectionnés, les 15 meilleurs se retrouvaient en seconde manche.

CC3A3026

Avec 4pts au premier tour, Marcus Ehning jouait les ouvreurs en demie-teinte avec Gin Chin. Un sans-faute assuré en 43’42 s indiquait la marge à ses poursuivants.

CC3A3091Son compatriote Hansi Dreher allait bon train avec Cool And Easy, mais une faute de plus le ramène à la 8e place.

Autre germanique encore en lice, le n° 1 mondial Daniel Deusser tentait le maximum. Sans réussite avec Equita van T’Zorgvliet, il clôture la 15e place.

CC3A3108Edwina Tops réalise le premier double sans faute avec Lintea Tequila, imitée dans la foulée par  Maikel Van der Vleuten qui sur un tempo plus assuré termine à  la 6e place avec son prometteur Salomon.

CC3A3159Max Kuhner, qui fêtait ce dimanche ses 43 ans, aurait sans doute préféré mieux, mais avec une faute en seconde manche avec Chardonnay, il doit se satisfaire d’une 14e place.

CC3A3126Déjà très démonstratif au premier tour, Niels Bruynseels et Gancia de Muze remettaient le couvert belge en franchissant la ligne d’arrivée en 41’19 s.

CC3A3140Son jeune compatriote, Olivier Philippaerts ( premier sans faute de la première manche) tentait le maximum, mais il dû se contenter de 4e place avec Legend Of Love.

Du top et des flops!

CC3A3147Une légende en chassant une autre, c’est John Whitaker qui allait se rapprocher au mieux du leader. En selle sur Ornellaia, l’illustre cavalier de Sa Majesté ne s’en laissait pas compter du haut de ses 62 ans.

CC3A3048Aussi vif qu’un fox à l’affut, il coupait au maximum les trajectoires pour essayer de palier le manque d’influx de sa jument. Mais malgré ses efforts, c’est avec près d’une seconde de plus qu’il termine son parcours. Un chrono tout de même suffisant pour s’emparer de la seconde place et subtiliser les clés de la berline promise au meilleur cavalier du concours, place détenue jusqu’alors par Pius Schwizer.

Celui-ci n’a malheureusement pas brillé dans le GP d’aujourd’hui (abandon avec PSG Futur) et côté suisse, Steve Guerdat n’a pas chômé pour terminer 9e avec Big Red.

Version 2Paul Estermann concluait la seconde manche par une embardée sur une mauvaise distance qui lui vaut la 11e place avec Lord Pepsi.

CC3A2894Martin Fuchs redonnait du brio aux couleurs helvétiques en s’emparant de la 5e place par un double sans faute assuré avec Clooney.

Côté français, ce fut plutôt le flop puisqu’aucun des quatre qualifiés ne parvint au barrage. Patrice Delaveau termine par 13 Pts avec Lacrimoso, Pénélope Leprevost par 8 Pts avec Vagabond. Simon Delestre fait 4 Pts pour une 19e place avec Qlassic Bois Margot.

CC3A2978

Sur le même score, mais un tempo plus relevé, Kevin Staut réalise encore le meilleur résultat tricolore en prenant la 16e place (1er non classé!) avec Aran.

Dernier tour en Suisse pour Casall.

CC3A3004Grand moment d’émotion pour finir avec Rolf Göran Bengtsson et Casall Grands vainqueurs du GP de samedi, le duo mythique concluait son dernier tour de Bâle par léger faux pas pour une 12e place au dernier round.

CC3A3189

Mais c’est sous un tonnerre d’applaudissements que le duo mythique saluait une dernière fois la salle St Jacob.

Et le mot de la fin pour John.

Après la remise des prix, Niels Bruynsells savourait (enfin!) sa victoire à 100,000CHF. Mais si le plaisir a du mal à se voir sur certains visages (peut-être trop crispés par l’angoisse de mal faire…),

CC3A3296

John Whitaker ne manquait de conclure tout sourire son séjour en suisse par un dernier « By By » au volant de son automobile fraichement gagnée et assis sur l’enveloppe de 75,000 CHF qui accompagne le deuxième classé.

Sacré John! Encore un bon lundi en perspective avec les copains …

Les résultats complets ICI