Résultats: Championnats de France Pro1

Ludovic Gaudin double la mise!

La finale du Championnat de France Pro 1 a vu Ludovic Gaudin s’imposer, comme en 2015, accompagné cette année de Royal Pilatière. David Melin avec Dentos Van Het Lindehof finit sur la deuxième marche du podium et Allan Pacha avec Vallauris est médaillé de bronze.

Le successeur de Romain Potin et Impressario VD Heffinck, propriété de Félix Potin, est un habitué des podiums. En 2015, il remportait déjà ce même Championnat de France Pro 1 avec Sam du Challois. Deux ans plus tôt, il était également Champion de France Pro 3 avec Tamara Landa.

En tête après les deux premières étapes, Ludovic Gaudin, qui s’est installé dans ses propres écuries depuis un an près de Provins (77), faute à deux reprises dans la première manche de la finale. Mais rien n’est encore perdu puisqu’il ne perd que deux places profitant d’une manche sélective qui n’a vu que six cavaliers réussir le parcours parfait.

C’est notamment le cas de Marie Demonte avec Royalty du Genet, propriété de Catherine et Philippe Belle, qui prend alors la pole position. Autre bonne opération, celle de David Melin avec Dentos Van Het Lindehof, propriété de son cavalier, rentré sans encombre. Le Dijonnais remonte de la 11e à la quatrième place. Il est l’un des deux couples à signer le double sans-faute lui offrant ainsi la médaille d’argent.

L’autre double sans-faute est l’œuvre de Clément Boulanger et sa bonne Volupté de la Jarthe, propriété de Jean-Luc Pothier. Le couple, 21e avant la finale termine à la 8e place.

Deuxième avant la finale, Allan Pacha avec Vallauris, propriété de Camille Maurin, fait tomber le dernier obstacle en première manche reculant de quatre places. Mais le cavalier de Douai-la-Fontaine rectifie le tir avec son sérieux fils de Nouma d’Auzay et conclut son championnat sur un beau sans-faute qui lui assure la troisième place.

Quand Ludovic Gaudin rentre en piste, il sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur. Royal Pilatière se joue des difficultés et renoue avec le sans-faute. Assuré d’être sur le podium, le couple met alors la pression sur les deux premiers au provisoire. Gilles Clanget et Quil Bill Lutterbach, propriété de son cavalier, font 4 points et disent adieu à la médaille. Avec 7,52 points, Marie Demonte sait que le sans-faute est obligatoire. Malheureusement, la cavalière de Nouvelle-Aquitaine ne peut éviter deux barres de Royalty du Genet et termine hors du Top 10. Ludovic Gaudin peut exulter, le voici à nouveau paré d’or.

Ludovic Gaudin, champion de France Pro 1 :

« La première manche était fautive avec notamment l’oxer n° 3 qui était compliqué. Mais mon cheval est très généreux et a très bien réagi dans la dernière manche. Je suis plus que satisfait car avant de venir ici, j’ai hésité à engager la Pro 2 car Royal n’a pas énormément d’expérience à ce niveau, il n’avait fait que trois 1m45. »

David Melin, vice-champion de France Pro 1 :

« Mon cheval allait bien, je l’avais ménagé car il a quand même 14 ans. Je regrette ma petite faute sur la rivière dans la deuxième étape car je finis à quelques dixièmes de Ludovic. Mais si on m’avait donné le résultat avant, j’aurais signé tout de suite ! »

Allan Pacha, médaille de bronze du championnat Pro 1 :

« Je monte Vallauris depuis deux ans. C’est un cheval froid et régulier. Il monte en puissance au fur et à mesure des tours. Je le prépare pour la fille de sa propriétaire qui le monte déjà en parallèle. Je venais ici plus pour lui faire prendre de l’expérience. C’est une belle surprise. »

Selon Communiqué FFE

©Photo PSV

Les résultats complets ICI