Avant Programme

Nouvelle étape Coupe du Monde

Bâle…Puissance Suisse

Pour célébrer sa 10e édition, le CSI5* de Bâle rajoute fièrement un « W » à son sigle en accueillant pour la première fois l’étape Suisse du circuit FEI de la Coupe du Monde qui se tenait jusqu’alors à Zurich.

Steve Guerdat en leader!

En jouant à domicile, le sélectionneur suisse, Andy Kistler, profitera de l’occasion qui lui est offerte pour aligner 15 cavaliers hèlvètes, dont 12 en épreuves Coupe du monde. Parmi eux, Steve Guerdat, fraichement promu numéro un mondial et leader du classement provisoire, sera sans doute le grandissime favori. Mais nul doute qu’au vu de leur grande forme, Martin Fuchs et Pius Schwizer seront à l’affût.

Walter Gabathuler toujours d’attaque

Si en illustre régional de l’étape Walter Gabathuler ( champion d’Europe par équipe en 1983) fera office de vétéran, la relève helvétique ne sera pas en reste avec notamment le Neuchâtelois Bryan Balsiger (champion d’Europe des jeunes cavaliers 2017 et champion de Suisse 2018).

D’autres auront aussi à coeur de briller en faisant honneur à leur sélection. Basé à quelques encablures de Bâle, Edwin Smit s’engage avec trois montures, tout comme Alain Jufer, Romain Duguet ou encore Arthur Gustavo Da Silva.

Un plateau de stars

Kevin Staut en favori des français

La concurrence s’annonce toute fois des plus rudes avec la présence de rivaux classés dans le top trente mondial.

Coté tricolore, Kevin Staut sera fidèlement de la partie tout comme Roger-Yves Bost, Philippe Rozier ou encore Simon Delestre qui, en voisin lorrain, apprécie particulièrement la proximité de ce très beau concours bâlois. Félicie Bertrand, l’égérie du Haras de Clarbec, sera également présente.

Ahlmann en chef de fil

Avec Christian Ahlmann ( vainqueur de la dernière étape 2018 à Malines) Markus Ehning, Ludger Beerbaum et le voisin du Pays de Bade, Hans Dieter Dreher, la délégation allemande ne manquera pas de brio.

De grands noms du jumping germanique auxquels on se doit de rajouter celui de Michael Jung. À 36 ans, la star du concours complet, multi-médaillé européen, mondial et olympique (dont deux médailles d’or en individuel, à Londres et Rio), semble parfaire sa reconversion en évoluant désormais parmi l’élite du jumping.

Les amateurs au contact de l’élite

Premier gros concours de l’année 2019, le CSIW5* de Bâle peut s’enorgueillir d’un programme des plus relevés avec près de 750.00€ de dotation globale allouée au cours d’une vingtaine d’épreuves, dont 210.00€ rien que pour le Grand Prix Coupe du Monde qui se tiendra en bouquet final l’après-midi du dimanche 13 janvier. Des dotations encore en hausse cette année, mais auxquelles le Président Burgin a tenu à maintenir une partie pour les épreuves du CSI Amateur dont il fut aussi l’instigateur.

Willy Burgin, un président toujours bienveillant

-« Nous sommes évidemment très fiers et heureux d’accueillir cette étape coupe du monde à Bâle. Il va y avoir du grand sport et le public pourra se régaler avec un plateau de cavaliers des plus capés. Mais, à mes yeux, il est important d’aider les plus jeunes à progresser vers le haut niveau en leur faisant profiter de telles infrastructures. C’est aussi pour bonne part la relève des élites de demain. Il faut donc favoriser leur développement et de tels concours sont aussi un lieu d’échange favorable avec leurs ainés. C’est en côtoyant les plus forts que l’on progresse, alors si on peut aider un peu… ».

Pour le concours hippique de Bâle, l’objectif coupe du monde est atteint. Cette nomination résonne un peu comme une récompense aux efforts du Président Willy Burgin (initiateur en 2009 du premier CSI de Bâle aux côtés du tout aussi passionné Dr Straumann) et toute son équipe de professionnelles et de bénévoles éclairés, qui depuis lors, n’ont eu de cesse de faire progresser ce concours vers le plus haut sommet mondial.

Nul doute qu’il va encore y avoir du grand sport dans le Hall St Jaques

Liste des engagés

Plus d’ infos sur le site du Longines CSIW5* Basel