fbpx
Aller au contenu

Résultats: GP Londres

Harry Charles s’offre le Grand Prix Coupe du Monde.

©Photo London Horse Show London.

En selle sur sa véloce Stardust , le jeune britannique de 22 ans s’impose dans le toujours délicat GP de Londres.

En lieu et place de Saint-Urbain, ce dimanche 19 décembre aurait pu célébrer les Harry, puisque derrière Harry Charles on retrouve le néerlandais Harrie Smolders qui n’a pas lésiné avec son Monaco, devançant de moins d’une seconde le légendaire John Whitaker qui complète le podium en signant le double sans faute avec son selle français Unique du Francport.

Changement de cadre.

Cette année 2021 signait également un changement de cap pour le London Horse Show qui délaissait pour la première fois le mythique London Olympia pour investir la piste de l’ExCel. Situé sur la rive gauche de la Tamise, un peu à l’écart du centre londonien, l’ExCel fut construit pour le J.O . de 2012.

Par ses infrastructures moderne, cette espace offre de nombreux avantages à quelques encablures du London Airport.

Si les habitués de l’Olympia eurent sans aucun doute un brin de nostalgie, il est indéniable qu’avec cette nouvelle adresse les organisateurs ont su apporter un net regain de confort et d’accessibilité.

Plus de confort pour spectateurs et cavaliers, mais aussi pour les chevaux qui profitent désormais de plus d’espace, tant au niveau des écuries que du paddock et de la piste qui a augmenté de près d’un tiers.

Une semaine après le CHI de Genève, l’essentiel de l’élite mondiale n’a pas manqué de prendre part à cette incontournable étape du circuit coupe du monde jalonnée d’épreuves bien relevées. Traditionnellement placé sur le calendrier international à quelques jours d’avant noël, le London Horse Show plonge tout ce beau monde dans la magie d’une ambiance aussi chaleureuse que festive, dont les sports équestres servent de plateau d’honneur.

Côté sportif, on relèvera les victoires de Martin Fuchs avec Chaplin dans l’épreuve d’ouverture, la Santa Stakes, cotée à 1,50m. Le Suisse s’imposait aussi en soirée en remportant l’épreuve de noël avec Tam Tam du Vallon.

Le lendemain matin, c’est John Whitaker qui se faisait rappeler aux souvenirs des jeunes adversaires en remportant l’épreuve en deux phases avec son jeune alezan Green Grass.

Comme un signe de bon présage, Harry Charles remportait ensuite le GP Taitinger à 1,60m avec le bondissant bai Borsato, devançant ainsi Markus Ehning qui signe un bon retour en piste en prenant la 2e place avec la grise Calanda. Grégory Wathelet prend la 3e place avec Conchento PS pour deux centièmes de moins que le jeune Edouard Schmitz qui par cette nouvelle performance rajoute encore un peu de verve aux couleurs helvétiques.

Samedi après-midi, Martin Fuchs reprenait les commandes en s’imposant à nouveau avec Tam-Tam du Vallon . En prenant la deuxième place de cette grosse épreuve en deux manches Christian Ahlmann démontrait tous les bons espoirs placés en son jeune et prometteur gris Nachito vd Keste.

En soirée, le nom des Whitaker fut honoré par la victoire de Jack qui s’impose dans le GP de noël avec Valmy de la Lande.

Comme pour bien conclure cette nouvelle édition, les Britanniques sont encore aux avant-postes de l’ultime épreuve dominicale. Au winning round, Scott Brash s’impose avec Hello Mr Président, devant Harry Charles véritablement galvanisé par sa victoire, mais qui doit cette fois se contenter de la seconde place avec Valkiry de Zance. Son compatriote Matthew Sampson complète le podium par un non moins brillant sans faute avec Ebolensky.

Les résultats complets ICI.