Résultats: Coupe du Monde à Bâle

Résultats: Coupe du Monde à Bâle

15 janvier 2023 Non Par Jumpinews

Eckermann et King Edward s’imposent encore.

Henrik Von Eckermman et King Edward décrochent la couronne suisse. ©CG Jumpinews.com

Au terme d’un barrage des plus disputés, Henrik Von Eckermann et King Edward remportent la dixième étape de la coupe du monde de saut d’obstacle.

Le suédois signe encore un ultime round d’anthologie en compagnie de son alezan d’exception, s’imposant pour 6 petits centièmes devant l’allemand Markus Ehning qui signe là aussi une superbe performance avec Stargold.

Tentant le maximum avec le puissant Vancouver de Lanlor, Pius Schwizer n’aura pas démérité ,mais malgré un public tout acquis à sa cause, le suisse se contentait de la troisième place tout en appréciant  les chaleureux applaudissements qui l’accompagnaient en sortie de piste.

Parti en ouvreur dans ce barrage à sept, Geritt Nieberg peut s’enorgueillir de sa 4e place obtenue brillamment avec Ben,( KWPN de 12 ans WESTF / Sylvain / Quincy Jones / 106AO58 / pr de Hendrik Snoek et Lars Nieberg) avec lequel il s’imposait l’été dernier dans le mythique GP d’Aix-la-Chapelle.

Dans la même verve, le néerlandais Kevin Jochems menait La Costa sur un tempo des plus relevés, mais malgré ses efforts, plus d’une seconde le sépare du gagnant.

Le plus rapide de cet ultime round ne fut pourtant pas le gagnant. En ultime qualifié, le benjamin de l’épreuve, Edouard  Schmitz (24 ans) allait tenté le tout pour le tout avec Gamin van’t Naastveldhof. Envoyant son bai sur un tempo affolant la plus précise des montres suisse, le genevois montait aux créneaux. Hélas, une faute sur l’entrée de l’ultime combinaison réduisait à néant tous ses bons efforts malgré un chrono arrêté à 32’04s, soit près d’une seconde et demi de moins que le vainqueur.

Un chrono qui mit également à mal les meilleurs espoirs tricolores.

Si ce ne fut pas le bon jour pour Simon Delestre ( 8 pts avec Dexter Fontenis Z) Julien Epaillard écopait d’une faute pour une légère touchette avec Donatello d’Auge, parvenant toutefois à décrocher la 12e place au classement en réalisant le meilleur chrono des cavaliers à quatre points.

Victorieuse du GP des Trois Rois jeudi soir, Pénélope Leprevost semblait en mesure de rejoindre les barragistes avec son gris Bingo del Tondu encore bien bondissant. Mais avec un quart de seconde de temps dépassé, la normande laissait là tous ses espoirs, terminant toutefois dixième de cette délicate épreuve.

Kevin Staut rassemblait alors toutes les attentions des nombreux supporters français encore bien présents ce dimanche après-midi au St Jacob. Avec des performances en demi-teinte depuis jeudi, l’ancien pensionnaire des écuries alsaciennes de Pierre Baldeck se faisait fort d’obtenir un bon résultat dans cette finale. Menant avec finesse et précision Viking d’La Rousserie au sans faute, on a cru enfin voir un français au barrage. Hélas, pour six centièmes (temps imparti à 66 s), il doit se contenter de la 8e place.

Cette étape bâloise de la coupe du monde aura une nouvelle fois tenu toutes ses promesses avec de très grands moments de sport, confortant au passage la souveraineté d’Enrik von Eckerman au sommet du classement mondial.

©Texte et Photos: C.G. jumpinews.com

Les résultas complets ICI.