L’Allemagne gagne la coupe à Aix La Chapelle

Une victoire sur le fil!

CC3A6478C’est à l’issue d’une seconde manche des plus disputées que l’équipe d’Allemagne réussit à s’imposer de justesse devant la France et les USA qui se partagent la seconde place à 4pts.

En alignant les sans faute, la Mannschaft s’est donc finalement imposée sur sa terre divine d’Aix La Chapelle devant une équipe de France brillante.

CC3A6864

 

Si Kevin Staut encaisse délicatement 4 et 8 pts avec Estoy Aqui de Muze HDC, Philippe Rozier et Rahotep de Toscane réussissent le sans faute au second tour après une première manche de haute qualité sanctionnée par une touchette sur le numéro un.

 

 

Coup de chapeau à Bosty (Qoud’Coeur de la Loge) et Pénélope Leprevost (Ratina d’la Rousserie) qui alignent les doubles sans faute.

 

CC3A6962

Deux performances qui permettaient à la France d’accéder au minimum à la troisième place du podium.

Mais le classement se jouait en fonction des scores des allemands et des américains ,d’où l’importance d’une équipe à quatre…

Seul fautif au premier tour avec Epleaser van’t Eike, Christian Ahlmann se rattrapait en réalisant le sans faute en seconde manche. Un score vierge que ses compatriotes allaient également rééditer à l’image d’un Marcus Ehning à nouveau impérial d’aisance avec son Pret à Tout.

CC3A6602Ensuite, Meredith Michaels Beerbaum s’en sort miraculeusement avec son surpuissant Fibonnaci qui propulsait sa cavalière sur un nouveau sans faute.

Coté américain , après le mauvais score de Maclain Ward (douze points avec Rotchild) et les deux doubles sans faute signées par Lucie Davis (Barron) et Laura Kraut ( Zéremonie) le suspens remontait d’un cran avec l’entrée en piste de Bizzie Madden.

Dispensée d’un premier tour avec Cortes, la championne américaine savait qu’avec un sans faute, son équipe se retrouvait au barrage face aux allemands. Mais une faute sur la rivière fait plongée son équipe au second rang pour le plus grand bonheur des quelques 40.000 spectateurs de la Soers.

CC3A7108

Alors que tout le monde se réjouissait déjà de cette victoire et que les hommes de pistes entreprenait la mise en place de la remise des prix, Ludger Beerbaum rappelait tout ce beau monde à sa place. Certes, son équipe avait gagné, mais lui cherchait encore un bon score pour se qualifier pour le grand prix dominical.

Mission accomplie pour le « Kaiser » qui signe le double sans faute avec Casello.

Un 14 juillet victorieux pour les allemands mais non moins scintillant pour les français qui confirment une nouvelle fois leur bonne forme.

CC3A6467

Même si les chevaux pour Rio n’étaient pas de la partie, Philippe Guerdat peut être fier de son équipe. Les quatre mousquetaires engagés ont encore très bien défendu les couleurs françaises en ce jour de fête nationale!

Les résultats complets ICI.

 

 

Powered by WordPress | Designed by: suv | Thanks to toyota suv, infiniti suv and lexus suv