NEWS: Le CSIW de Zurich s’arrete en 2018!

 

L’info vient de tomber comme une mauvaise blague d’un premier avril . Et pourtant!

Ce mardi 4 avril, les organisateurs du CSIW5* de Zurich annoncent qu’en janvier 2018, la 30e édition de ce splendide concours sera aussi la dernière!

Une nouvelle qui laisse perplexe, car même si les temps sont difficiles, on pensait Zurich tout de même mieux loti d’un point de vue économique que d’autres concours internationaux dont l’attrait est bien moindre.

Le concours international de Zurich fut créé en 1988 par les chefs d’entreprise Rolf et Urs Theiler, désireux de promouvoir les sports équestres auxquels ils étaient déjà assouvis.

John Whitaker et le non moins fameux Milton furent alors les gagnants du Grand Prix de ce premier épisode qui eut lieu en été sur la piste extérieure du vélodrome.

En faisant passer le concours dans l’enceinte voisine du Hallen Stadion, les frères fondateurs (aussi passionnés de chevaux que rigoureux dans la gestion de leurs affaires) donnaient alors un essor considérable à cet évènement.

En  2009, le CSI5* de Zurich rajoute le « W » à son sigle en entrant dans le circuit de la coupe du monde, devenant ainsi le plus prestigieux des concours hippiques de Suisse alémanique.

La structure même du Stadium (avec sa petite piste et ses tribunes en arènes, des décors floraux des plus soignés, un éclairage digne d’un show à Vegas et un spectacle tout aussi original en intermède), offrait à l’appréciation du public de quoi saisir les meilleures sensations de l’équitation sportive de haut niveau. 

Des moments exceptionnels avec des victoires aussi remarquables que celle de Jessica Kürten avec un certain Cornet Obolensky, seul cheval à gagner deux fois avec deux cavaliers différents puisque le gris étalon remportait aussi le l’étape zurichoise en 2012 sous la selle de Marco Kutscher.

De l’émotion aussi avec les adieux de Calvaro sous la selle de Willy Melliger ou encore le doublé ( GP du vendredi avec Picsou et GP coupe du Monde le dimanche avec Toulago) réalisé par Pius Schwizer en 2014 et son retour au sommet en 2016 avec PSG Futur.

Cette année, après le triomphe de Martin Fuchs dans le GP Longines, c’est Edouardo Alvarez Aznar qui créait la surprise en s’imposant dans le GP coupe du monde avec Rokfeller de Pleville Bois Margot. Mais cette édition 2017  fit déjà un peu trembler les organisateurs avec l’annonce du retrait à venir de Mercedes-Benz, principal sponsor.

Si Rolf Theiler avait déjà pris sa « retraite » en 2016, son frère Urs demeurait aux commandes, assisté notamment par sa fille Steffi ( directrice sportive) et les fidèles vice-présidents, Oliver Höhner et Reto Caviezel. Pour ces chefs de file, l’avenir devient trop incertain et mieux vaut arrêter à temps. Dans un communiqué assez succinct, ils précisent:

– En nous lançant dans cette aventure, nous voulions faire passer le monde du cheval de la campagne à la ville, en créant chaque année de nouveaux évènements alliant sport et spectacle pour un renouveau assuré au public. Nous sommes arrivés au point culminant de cet évènement et au vu des difficultés liées aux conditions d’organisation qui deviennent de plus en plus compliquées à Zurich avec de telles infrastructures, mais aussi sous le poids du lourd cahier des charges infligé aux organisateurs de concours, nous préférons clôturer sur une belle image. Cette 30e édition, du 26 au 28 janvier 2018, sera donc la dernière. –

La multiplication des concours internationaux classés cinq étoiles (dont déjà 7 en Suisse avec Zurich)  créée une concurrence somme toute logique, mais une inflation galopante des prix et des conditions d’organisation semble souffler un vent contraire à l’objectif de « démocratisation  » des sports équestres.

Dans un contexte déjà bien délicat face notamment à l’armada du Grandissime Global Champions Tour & autre league des gentlemans organisateurs , il y a fort à parier que Zurich ne sera pas l’unique dommage collatéral des prochains temps.

 En janvier 2018, la dernière édition du CSIW5* de Zurich nous laissera bien le temps pour des éloges amplement mérités aux frères Theiler et à toute l’équipe d’organisation, mais cette annonce du 4 avril 2017 nous laisse tout de même dubitatifs…

À moins que d’autres reprennent le flambeau d’ici là. Qui sait?

C.G. pour jumpinews.com

Powered by WordPress | Designed by: suv | Thanks to toyota suv, infiniti suv and lexus suv