London 2012: Jour J-2 pour le CSO

De l’autre côté de la Tamise !

Pour les cavalières et cavaliers de CSO, le jour J approche, puisque l’ultime tour de chauffe aura lieu demain en fin d’après-midi.

Les différents chefs d’équipes devront alors dire si l’un ou l’autre des cavaliers, venu en remplaçant, prendra finalement place au sein de l’équipe ou repartira comme il est venu… Sans gloire !
Situation des plus ambiguës que celle d’avoir 5 nominés pour 4 titulaires et qui laissera sans doute plus d’un espoir flotter sur la Tamise !

Pour d’autres, ce sera le moment d’entrer en action, de fouler enfin (et souvent pour la première fois de leur carrière) la piste olympique en véritable ambassadeur.

Car oui, au-delà d’une épreuve de très haut niveau sportif, il s’agit aussi de défendre les couleurs d’une nation.

Si les sélectionnés sont essentiellement des habitués des compétitions internationales et que la majorité d’entre eux se retrouvent tous les week-ends pour en découdre, cette fois, leurs performances seront aussi suivit que les résultats du loto !

Gerco Schroder & London for London!

Outre tous les aficionados et inconditionnels des sports équestres, nul doute que les premiers résultats amèneront leurs lots de téléspectateurs, d’habitude peu enclins à suivre les champions d’équitation, mais qui cette fois n’auront d’yeux que pour celui ou celle qui pourra ramener une nouvelle médaille dans l’escarcelle de la nation !
Entre samedi et mercredi prochain, le Concours de Saut d’Obstacles reprendra alors les devants de la scène internationale. Chacun aura certainement à coeur de briller et dans le sillage de ses performances, le vainqueur sera aussi le vecteur d’ un nouvel engouement pour l’équitation !
Une cavalière… ou plus !

Pénélope Leprevost. Meilleur espoir féminin...

Une véritable vitrine d’un sport qui rappelons-le, demeure la seule discipline olympique mixte. De la française Pénélope Leprevost à l’australienne Edwina Tops Alexander en passant par les allemandes Jan Frederick Meyer et Meredith Michaels Beerbaum , les américaines Reed Kessler et Beezie Maden, ou l’ukrainienne Katharina Offel, elles seront quelques-unes à pouvoir prétendre au titre olympique !
De quoi relever encore un peu plus l’intérêt de ce sport avec pourquoi pas au final, une cavalière en or, voir un podium 100% féminin ! 

 

Katharina Offel, sans doute la meilleure chance Ukrainienne!

Mesdames et Messieurs, soyez au Top! 

Bengtsson, N°1 mondial et pourquoi pas Olympique...cette fois!

 

 

 

À suivre…