J.O. : Résultats de la 1ère épreuve

Confirmations et déceptions !

 

Steve Guerdat & Nino des Buissonnets signent une bonne entrée en matière! Photo © Christophe BRICOT

Cette première épreuve qualificative vient de s’achever par de grosses surprises !

Si l’essentiel des favoris s’en sort sans trop de difficultés, on n’en dira pas autant de certains ténors comme Christian Ahlmann qui avec 15pts voit tous ses espoirs olympiques individuels s’envoler! Pius Schwizer qui termine à 8pts avec une Carlina peu bondissante et qui faute par deux fois sur un oxer! Surprenant et donc pratiquement déjà hors course pour un podium ! Pire encore , l’élimination de l’Américaine Beezie Madden qui avec son jeune Via Volo se retrouve quasiment sur le trajet du retour pour deux refus ! Heureusement pour eux, il reste encore des espoirs de médailles par équipe…

 

 

Ça va être serré ! 

Nick Skelton & Big Star!

Pour d’autres ce fut presque une « promenade des anglais » avec les sans fautes de Nick Skelton et Ben Maher, acclamés comme il se doit par le public londonien. Si Pius Schwizer trébuche, le reste de l’équipe suisse a fait preuve d’une réelle maitrise avec les trois beaux sans faute de Steve Guerdat, Paul Estermann et Werner Muff . 

Les français semblent aussi dans le coup, même si Pénélope Leprevost prend un point de temps dépassé (ce qui risque de lui couter pour la qualification finale !) et qu’Olivier Guillon prend 4 Pts pour une légère faute avec Lord de Theize. Simon Delestre parvenait progressivement au sans-faute, malgré la sérénité perturbée en début de parcours de Napoli du Ry  . Quant à Kevin Staut , ce fut une véritable partie de plaisir avec une Silvana vraiment au top.

 

Vigo d'Arsouilles et Philippe Lejeune Les Champions du Monde au top ! © photo Christophe Bricot

D’autres nations se sont également très bien illustrées dans cette première partie, à l’image de la Hollande avec un Gerco Schroder  souverain, ou encore le team belge qui place Lansink , Demersmann et le champion du Monde Philippe Lejeune sur des sans fautes.

 

 

 

Heureusement plus de peur que de mal pour le couple suédois!

Si le n°1 mondial s’en sort sans encombre avec Casall, sa compatriote Lisen Fredricson prenait place avec Georgette dans un taxi londonien dont son impétueux Matrix fit découvrir d’autres couloirs du temps !

Tout semblait pourtant assez « normal » pour un premier parcours sans réelles difficultés. Contrairement aux autres types de championnats traditionnellement ouverts par un parcours de chasse, les Jeux Olympiques font abstraction de cette épreuve de vitesse pour laisser place à un premier parcours plus conventionnel. Certes, ce genre d’épreuve peut sembler un tant soit peu longuet pour le spectateur impatient de voir évoluer les champions, mais l’enjeu n’en est pas moins important !

Pour preuves les résultats du jour… D’un point de vue sportif, cela évite néanmoins une accumulation d’efforts trop intenses, d’autant qu’en 4 jours de compétitions, on en demandera encore beaucoup aux chevaux.

 

Gerco Schroder & London to London! ©photo Christophe Bricot

Maintenant, les compteurs seront remis à zéro pour la partie en équipe, mais d’ici le parcours final, que l’on sait des plus difficiles à boucler, on risque de voir encore de sacrées surprises.

Les résultats de la 1re épreuve qualificative ICI

 

 

 

Elimination de la compétition en individuel des 12 cavaliers suivants :

L’allemand Christian Ahlmann, l’américaine Beezie Madden,  l’argentin Alejandro Madorno, l’australien Matt Williams, le britanique Peter Charles, le brésilien Carlos Motta Ribas, la japonaise Reiko Takeda, le jordanien Ibrahim Hani Bisharat ( dont la présence aux J.O suscitait bien des émois…), le méxicain Jaime Azcaraga, le russe Vladimir Tuganov, la suédoise Lisen Fredericson et l’ukrainien Aleksander Onyschenko.