CSI5* Bâle: Diniz remporte le GP!

Luciana Diniz, première dame.

Après Cian O’Connor, Billy Twomey et Roger-Yves Bost, Luciana Diniz remporte la 4e édition du très convoité GP H.Moser &Cie de Bâle. Première victoire d’une cavalière qui aura su faire face à une concurrence des plus relevées.

Un Grand Prix H.Moser& Cie, remporté pour la première fois par une cavalière, en l’occurrence Luciana Diniz.

En selle sur Lennox, la portugaise mettait le turbo en s’accordant les meilleures trajectoires. La dynamique et les foulées de son puissant bai Oldenburg firent la différence, damnant ainsi le pion à un Bosty que l’on voyait bien nous faire le doublé…

 

 

Leprevost ouvrait le bal…

 Les quelques 6000 spéctateurs venus assister au GP du CSI de Bâle auront eu droit à un bel après-midi de jumping.Des 43 engagés dans la première manche, neuf parvenaient au 3e round pour enfin en découdre au barrage.

Parmi eux , deux français, dont Pénélope Leprevost qui signait là sa meilleure partition du week-end. Partie en ouvreuse avec Nayana, la normande tentait d’atteindre au mieux le sans faute. Si le chrono de 31’18 allait s’avérer dans le tempo des meilleurs, une barre sur l’avant dernier obstacle les relègue à la 7e place. 

Bost y était presque…

Vainqueur du GP de l’an dernier, Bosty allait trouver le meilleur tracé pour Castel Forbes Myrtille Paulois. Préférant tourner plus large pour mieux aborder la délicate combinaison ( oxer/vertical en une foulée) , le francilien savait sa jument très rapide en piste. Poussé encore un peu plus par le public qui savourait sa prestation, Bosty franchissait la ligne d’arrivée sur un chrono de 31’50.

Encore Itot!

Suivit alors Edwina Tops Alexander avec le vétéran, mais non moins tonique Itot du Château. À 17 ans,le petit alezan(1,57m) portait sa cavalière sur les meilleurs trajectoires, mais malgré l’option courte vers le double, le selle français ne parvint pas plus rapidement au sans faute.

D’autres pointures allaient suivre,dont la seule représentante helvétique, Alexandra Fricker.Sans doute déjà satisfaite par son double sans faute, le jeune suissesse préférait visiblement en assurer un 3e avec son bondissant Albfuehren’s Paille pour conclure à la 6e place.

Gaudiano en embuscade!

Ni Gerco Schroder et son olympique London ( 5e), ni l’inattendu Manuel Gaudiano et son Cocoshynsky ( 4) ne parviendront à devancer le chrono du leader. Rolf Göran Bengtsson échouait à 8 points avec Casall LS .

Scott Brash meilleur cavalier du concours!

Dommage encore pour Scott Brash et son Hello Sanctos qui faute une énième fois sur le dernier obstacle. Il aura manqué un brin de chance au Britannique, mais ses nombreux classements tout au long du week-end, lui vaudront le trophée du meilleur cavalier du concours bâlois. 

 

Renforcée par cette victoire, Luciana Diniz nous confiait qu’elle comptait bien reprendre les devants de la scène:- » J’ai dit à Nouvel An que je sentais bien cette année 2013. J’ai eu une déception aux J.O car les résultats ne sont pas arrivés à la hauteur des espérances. Après j’ai remporté le Riders Tour et j’ai repris les devants. Cette première victoire est un vrai moment de bonheur, car Lennox a montré qu’il avait sa place auprès des plus grands chevaux du circuit. l’épreuve était relevée, technique et délicate, mais je dois dire que le chef de piste a su doser au mieux le parcours. Et le CSI de Bâle , c’est vraiment quelque chose de grand. C’est toujours plus facile de dire ça quand on gagne, j’avoue, mais franchement il n’y pas grand-chose à redire sur ce CSI.C’est top! – » rajoute la Portugaise qui empoche au passage un joli chèque de 150,000 CHF…

Autant dire qu’elle commence bien… la nouvelle année!

 

 Les résultats complets ICI