fbpx
Aller au contenu

Nina Fagerström chez Eric Levallois

Entre l’arrivée de Nina Fagesrtöm et le départ de clément Boulanger, c’est une sorte de chassé — croisé entre l’ancienne cavalière Stephex et le nouveau venu aux écuries de Stephan Conter.

Au printemps 2012, après une dizaine d’années de collaboration, la Finlandaise quittait les installations du marchand belge pour se mettre à son compte en Hollande. Pratiquement à la même période, Clément Boulanger créait la surprise en quittant le Haras de Lillebec ( avec lequel il obtenait ses premiers grands résultats internationaux) pour rejoindre dans la foulée les écuries Levallois au haras de Beaufour.

Clément Boulanger part en Belgique.

Un choix visiblement peu enclin à ses ambitions et le cavalier normand annonçait il y a quelques semaines son souhait de partir vers d’autres horizons.

Alors que la saison débute pleinement, ce nouveau revirement obligeait Éric Levallois à lui trouver un remplaçant et c’est donc Nina Fagerstrom, accompagnée de son conjoint Alexander Rohling, qui s’installe en Normandie.

Un nouveau challenge pour le team Levallois qui met ainsi ses chevaux en devenir à la disposition de Nina Fagerstöm que l’on sait avide de revenir au plus haut sommet du jumping international.

Pour Clément Boulanger, les écuries Stephex seront sans doute aussi le moyen d’accéder à un piquet de chevaux plus aguerris . Mais là, il va falloir se faire une place entre des cavaliers d’envergure et aussi réputés que Daniel Deusser ou Aiken Satto. À moins que l’un d’entre eux ne s’en aille prochainement…

Affaire à suivre.