fbpx
Aller au contenu

CSI de Chevenez: Un deuxième week-end de haut niveau

Janika Sprunger en tête de liste.

Au fil des ans, le CSI de Chevenez est devenu l’un des incontournables concours hippiques de Suisse. Dans le cadre somptueux des écuries jurassiennes de la famille Oeuvray -Smits, ce CSI** permet à bon nombre de cavaliers d’assurer dans les meilleures conditions la transition pour la saison indoor. Un plateau d’engagés  auquel figurent toujours quelques pointures.

Cette année, Janika Sprunger et Paul Estermann feront sans doute partie des favoris pour le Grand Prix dominical tout comme leur nouveau compatriote Romain Duguet qui ne manquera pas de confirmer ses valeurs au sein du groupe suisse.

Évidemment bien plus nombreux sur leur territoire, les Helvètes se méfieront des ambitions de leurs rivaux étrangers parmi lesquels l’Irlandaise Jessica Kurten ou l’italien Piergiorgio Bucci ne manqueront pas de relever les enjeux.

Avec Marie Pellegrin en tête de liste tricolore ( et qui fera sans doute bien plus qu’accompagner son mari Daniel Etter), les cavaliers français ne seront pas en reste. Ainsi,aux côtés des  » transfuges » helvétiques comme Charly Foussard  (écuries Gissler), ou Severin Hillereau (écuries Lutta), on retrouvera Agathe Vacher,  Yoann Dubranle, Colombine Debost.

Les frontaliers sont là! 

Fabien Acide et sa Touch reviennent en piste à Chevenez

Pierre Gautherat en grand fidèle des lieux

 

Les « frontaliers » seront aussi de la partie avec le belfortain Fabien Acide qui signe là son retour en piste après trois mois de convalescence. Il retrouvera les joies du concours aux côtés de son compère Pierre Gautherat , toujours aussi fidèle au CSI jurassien auquel il apporte tout son engouement sportif et son humeur joviale.

 

Les Alsaciennes de renoms sont également présentes, à commencer par l’internationale Julia Dallamano, qui entame une nouvelle saison en indoor avec de bons espoirs, tout comme Nathalie Mack qui ne manquera pas de mettre encore en valeur les montures des écuries Baldeck.

Comme une tradition automnale, le CSI de Chevenez accueil ainsi l’essentiel des cavaliers helvétiques, mais aussi des internationaux de renoms, qui profitent de l’évènement pour acclimater leurs jeunes montures ou pour parfaire de plus aguerries à la compétition en salle.

Si les CSI d’Helsinki et d’Hanovre auront retenu les engagements des habitués tels que Steve Guerdat, Martin Fuchs ou Hans Dieter Dreher ( vainqueur du GP l’an dernier) l’édition 2013 du CSI de Chevenez ne manquera toutefois pas d’attrait avec en tête de liste les Européens d’Herning tel que Paul Estermann et Janika Srrunger.

Séparée de son fameux Palloubet d’Halong, la bâloise profitera de l’occasion de ce concours proche de la maison pour faire évoluer ses plus jeunes recrues dont Electra van t Roosakker. Du haut de ses 9 ans, la puissante alezane ( Carthago/ Darco) semble en tout cas en mesure d’apporter à Janika une relève de premier choix  aux devants de plus jeunes comme Billy Puka ( Chacco Blue) engagée dans les épreuves CSI YH.

S’il est toujours aux cotés de sa fille, Hansueli Sprunger sera également face à Janika dans les épreuves du CSI**

Des épreuves pour jeunes chevaux toujours très suivies par les nombreux connaisseurs et professionnels de renoms qui viennent régulièrement aux CSI de Chevenez avec quelques bons espoirs et pourquoi pas, y détecter aussi des chevaux d’avenir.

Un choix qui rajoute encore un peu plus de brio à ce concours qui outre ses épreuves de haut niveau,offre également aux meilleurs cavaliers amateurs la possibilité de concourir au plus près de leurs ainés et ceci dans des conditions idéales .

De son restaurant panoramique aux menus toujours très prisés, aux buvettes traditionnelles en passant par les stands d’exposants et les animations pour petits et grands, le CSI de Chevenez promet encore un bon moment de sport équestre.

Un évènement auquel les maitres des lieux, Dehlia Oeuvray et Edwin Smits ne manqueront pas d’apporter leur implication sportive tout en maintenant l’attention dévouée à leurs nombreux hôtes.

 

Le programme et les résultats ICI