fbpx
Aller au contenu

Old Chape Tame chez Tops

GP Equita’Lyon 2013. Le dernier parcours d’ Old Chap Tame avec Eugénie Angot

 

La rumeur avait suivi les travées d’Equita’Lyon pour s’amplifier aux abords de la piste à Stuttgart ce week-end.

Patrick Bizot, l’un des copropriétaires d’Old Chap Tame (étalon de 11 ans par Carthago et Jecoute par Quidam de Revel), nous a confirmé ce soir la vente du bel alezan qui rejoindra sous peu les écuries de Jan Tops.

 

 

« Nous sommes arrivés au bout d’une belle histoire . Une histoire de partenaires et d’amis. Celle qui m’a une nouvelle fois unie à Denis Brohier (naisseur et eleveur d’Old Chape Tame -ndlr-)  pour se poursuivre magnifiquement avec  Eugénie Angot. C’est elle, l’artisane de talent qui, après la bonne mise en route de Stéphane Dufour dans les cycles classiques, aura mené au plus juste Old Chap Tame jusqu’au niveau international. Elle qui, au fil de ces quatre dernières années, aura pris soin de former un vrai couple avec notre étalon qui est d’ailleurs devenu pour une part aussi le sien. Nous avons vécu des hauts et des bas, mais comme souvent à la fin d’une belle aventure, on ne garde en mémoire que le meilleur. Je ne peux évidemment pas m’empêcher de regretter les coups du sort tels que ce fichu virus qui l’avait empêché de concourir à La Baule et certains choix stratégiques venus des hautes sphères qui nous auront privés de leurs sélections aux derniers grands évènements tels que les championnats d’Europe et la Finale de la Coupe des Nations à Barcelone.

Les offres se faisaient de plus en plus pressentes depuis quelques mois et nous avons accepter l’offre des écuries Tops. Une décision en commun accord et je tiens à le préciser, sans aucun heurt. Nous avons confié les transactions à Eugénie, qui outre des qualités équestres indéniables, s’avère également douée pour les négociations commerciales. Old Chap Tame  est, disons-le, arrivé à un âge de maturité appréciable et nous avons jugé que s’il fallait le vendre c’était encore le bon moment. En le confiant à Ian Tops, nous sommes également confiants pour son avenir que nous souhaitons encore bien prolifique… »

Si notre aimable interlocuteur est resté discret sur le montant des transactions, nul doute que la somme doit être à la convenance du triumvirat auquel Patrick Bizot n’exclue d’ailleurs pas d’entreprendre un nouveau partenariat pour le plus haut niveau.

« Si l’occasion se présente…Pourquoi pas ? Mais j’ai encore d’autres jeunes chevaux bien prometteurs qui ne demandent qu’à évoluer et Eugénie sait qu’elle peut encore compter sur moi. Une page se tourne, mais nous pouvons encore écrire de belles histoires… ».

Si Old Chap Tame rejoint effectivement les écuries Tops, le nom de son futur cavalier (ou cavalière…) reste encore en suspend.

Affaire à suivre…

Info exclusive jumpinews.com

Propos recueillis par Ch. GERHARD pour JUMPINEWS.COM