Longines CSI 5* Basel: Un Grand Prix au sommet

Bengtsson & Casall

Victoire de Rolf Göran Bengtsson et Casall Ask

Après trois jours déjà bien relevés, le CSI de Bâle s’est conclu en apothéose par le Grand Prix Longines .

Rolf Goran Bengtsson s’impose au final devant Ludger Beerbaum et Markus Ehning.

Certes, la dotation globale de 350,000 € (dont 90,000€ alloués au vainqueur) n’allait pas manquer de relever les ardeurs de la quarantaine d’engagés, mais cette manne valait bien des efforts et on allait rapidement se rendre compte des difficultés qu’il allait y avoir pour sortir un tour sans faute…

Luciana Diniz jouait les ouvreuses sur ce parcours de 13 obstacles érigés par les chefs de piste suisses, Gérard Lachat et Rolf Ludi.Pas moins de 16 sauts sur des cotes à 1,60m, avec deux doubles et un triple (vertical, vertical, oxer) particulièrement relevé. 

Luciana Diniz & lenox

En s’engageant à nouveau avec son Lenox, la portugaise jouait son va-tout, mais avec 12 points à mi-parcours, elle préférait en rester là. 

Le ton était donné et les quelque 5,500 spectateurs assistaient alors à un grand prix aussi relevé que passionnant. De la quarantaine d’engagés, les quinze meilleurs (dont 9 sans faute) allaient rejoindre la piste pour une seconde manche .

 Romain Duguet CSI Basel 2014 © jumpinews.com_MG_7793

Quelques belles surprises parmi les finalistes avec pour exemple Romain Duguet qui réalisait le premier des sans-fautes en première manche. En selle sur sa bonne Quorida de Trého (Kannan) le franco-suisse, revenait en piste avec les meilleures intentions, sous l’œil avisé de son coach Thomas Fuchs. Mais une petite faute allait les priver de remise des prix pour une 9e place, signe de bons augures en vue de cette nouvelle saison.

Itot & Edwina Tops Alexander CSI Basel 2014 © jumpinews.com

Pas de chance non plus pour Edwina Tops Alexander qui retrouvait un Itot du Chateau au meilleur de sa forme. Alors qu’elle allait conclure sur un nouveau parcours sans encombre, l’australienne accroche avec son étrier droit le chandelier du dernier obstacle. Une 6e place qui ne gâche pas son plaisir.

Nadja Steiner Basel 2014

Et que dire de la prestation de Nadja Peter Steiner si ce n’est un grand bravo. Engageant pour la première fois son Capuera II (Comme On) dans une épreuve aussi relevée, le duo suisse allait faire sensation en réalisant deux manches magnifiques. Malheureusement, une petite touchette vient entacher la performance, mais nul doute qu’avec son Oldenburg, la suissesse vient de franchir un nouveau cap.

Whatelet & Conrad CSI Basel 2014 ©jumpinews.com

Vainqueurs du GP de jeudi, Grégory Whatelet et Conrad, (étalon de 9 ans par Con Air et propriété du haras de Hus) n’auront encore pas démérité ce dimanche après-midi et c’est sur une 5e place qu’ils terminent en beauté ce concours bâlois. 

Jessica Kurten & Zapatero CSI Basel 2014 © jumpinews.com

Bon retour en scène de Jessica Kurten . Avec ses jeunes recrues, la blonde irlandaise se classe tout au long du week-end, terminant notamment sur une très bonne prestation avec VDL Zapatero (10 ans par  Chin Chin) qu’elle inscrit à la 11e place pour un 4pts en seconde manche.

Scott Brash CSI Basel 2014

Bien déterminé à effacer son 4pts du premier round, Scott Brash revenait en piste avec toute sa détermination. Hello Sanctos sortait sans faute, mais ses poursuivants n’allaient pas manquer de lui subtiliser la pole position.

Markus Ehning & Cornado NRW

Ainsi, Marcus Ehning allait-il soulever l’enthousiasme du public en réussissant le 1er double sans faute avec son jeune Cornado NRW. Fidèle à son habitude, le petit génie allemand plaçait son jeune étalon gris sur les meilleures trajectoires pour boucler le tour des onze obstacles en 43,65 s. 

R G Bengtsson & Casall Asl CSI Basel 2014 ©jumpinews.com

Dans la foulée, Rolf Göran Bengtsson menait alors son fabuleux Casall ASK sur un rythme soutenu. En tournant au plus juste avec une précision d’orfèvre, le suédois réussissait à prendre les devants avec 40 centièmes d’avance.

Ludger Beerbaum_MG_7626

Une avance que Ludger Beerbaum tentait alors de rattraper. En selle sur Chiara, le Kayser sortait le grand jeu, mais une foulée de trop dans l’abord du dernier oxer lui coute la victoire pour une seconde place à l’arrivée. En plus rapide des sans fautes de la première manche, la suissesse Jane Richard Philipps remettait encore le cœur à l’ouvrage avec son bondissant Pablo de Virton. Mais le chrono n’y était pas et l’égérie Longines doit se contenter de la 4e place au final.

Côté français, après sa victoire dans l’épreuve de ce dimanche matin avec Ryan des Hayettes, on attendait sans doute encore une bonne performance de Simon Delestre. Mais le lorrain accumule 8 points avec Valentino Velvet. On pensait alors que Jérôme Hurel allait poursuivre ses bonnes prestations accumulées depuis le début du concours . Mais visiblement un peu échaudé, son Quartz Rouge accumule 9 pts en première manche.

Pas en forme pour ce 1er concours de l’année, Bosty avait déjà repris le vol retour pour Paris et au vu des difficultés à venir, Philippe Rozier avait préféré épargner ses nouvelles recrues.  

Kevin Staut & Estoy aqui de Muze HDC © jumpinews.com

C’est donc Kevin Staut qui réussit la meilleure prestation tricolore du jour. Malgré son 4pts au premier tour avec Estoy Aqui de Muze HDC, un tempo soutenu lui permet d’accéder en deuxième manche. Malheureusement pénalisé par une seconde faute, le duo des Coudrettes termine à la 13e place du classement final.

Harrie Smolders CSI Basel 2014 ©jumpinews.com

Un mot encore sur Harrie Smolders qui en accumulant les meilleurs résultats sur l’ensemble des épreuves, remporte la petite berline italienne allouée au gagnant du challenge du meilleur cavalier du concours. 

Résultats du Grand Prix ICI.