Grand Prix de Cannes: Brash décroche la palme

Un Podium bien arrosé.

Un podium bien arrosé...
Un podium bien arrosé…

En N° 1 mondial, Scott Brash s’est imposé comme une star lors du Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Cannes.

En selle sur son indéfectible Hello Sanctos, l’écossais signe un barrage parfait sur un chrono aussi impétueux que la météo orageuse de samedi soir.

 

 

Déjà bien arrosés en première manche, les trois premiers se sont encore rincer au podium…

_89R3225

 

Luciana Diniz réalise également le triple sans faute pour prendre la seconde place avec sa bondissante Fit For Fun devant Kevin Staut, à peine revenu de sa victoire au GP de Shanghai avec Oh d’Eole et qui demeure toujours aussi redoutable avec la grise Silvana qu’il place aisément à la 3e place de ce délicat Grand Prix.

Les bonnes performances du soir.

Parmi les 9 finalistes, on soulignera certaines performances dont celles du Qatari Bassem Hassan Mohamed qui sous l’œil avisé de son coach Marcus Fuchs, réalise trois magnifiques parcours sans fautes avec sa bien nommée Victoria.

Edwina Tops Alexander,l’épouse Égérie du maitre de cérémonie, n’aura pas manqué d’aplomb en signant l’ultime sans-faute pour une 5e place au classement avec son puissant Ego Van Orti.

 

Dernier à s’élancer au barrage,Hans Dieter Dreher ne manquait pas de motivation et le badois signe le meilleur chrono du barrage avec Embassy II. Mais une faute sur l’ultime obstacle ramène le duo allemand à la 6e place, laissant ainsi Scott Brash savourer avec un certain délice sa nouvelle victoire en Grand Prix.

_89R1685

Autre grand retour en piste que celui du Duo Bengtsson/ Casall qui signe deux magnifiques sans-fautes. Un petit quatre point au barrage vient ensuite crisper le sourire du champion suédois, mais nul doute que son Casall Ask revient en pleine forme. De bon augure en perspective des JEM.

Nicolas Delmotte et Number One au top.

IMG_3690Très belle performance aussi pour Nicolas Delmotte qui signe un retour au sommet des plus prometteurs, même si après deux magnifiques sans fautes avec Number One d’Iso Un Prince (Baloubet du Rouet), le nordiste manque d’un brin de réussite en fautant sur le N° 1 du barrage.

Par cette nouvelle prestation de haute volée,  l’étalon du Haras des Princes prouve encore qu’il ne manque pas d’envergure et vu sa marge sur les parcours relevés de ce Grand Prix Cannois, les meilleurs espoirs sont permis.

Et s’il en est un que l’on souhaiterait revoir aux avant-postes internationaux, Nicolas Delmotte fait sans doute partie des plus méritants

Les résultats complets ICI