Longines CSI***** Basel 2015

 Les ténors au rendez-vous

Scott Brash CSI Basel 2014

Premier gros concours européen de l’année, le Longines CSI5* de Bâle accueillera dès jeudi l’élite mondiale dont le N°1 Scott Brash et l’essentiel de ses rivaux.

L’occasion aussi pour certains de remettre en action leurs chevaux de tête, à l’image de Pius Schwizer qui revient en piste au St Jacob avec Toulago et de Kevin Staut qui remet aussi Silvana en compétition .

Les français, fidèles au poste.

R Y Bost & Myrtilles © jumpinews.com

Vainqueur mémorable du GP 2012 avec Castel Forbes Myrtille Paulois, Roger-Yves Bost sera également de la partie avec Qoud’Cœur de la Loge , Nippon d’Elle et Pégase du Murier. Pénélope Leprevost s’engagera avec Flora de Mariposa et Vagabond de la Pomme. Philippe Rozier y ajoutera les qualités de ses nouvelles recrues, dont son gris étalon, Rahotep de Toscane.

Si Patrice Delaveau, préfère encore prolonger un tant soit peu la trêve sportive, la délégation tricolore ne manquera pas de brio.Fort de sa dernière victoire en coupe du monde à Malines, Simon Delestre remettra le couvert avec Qlassic Bois Margot, Csarina de Fuyssieux et Whisper.

 

Les forces suisses en puissance.

Pius Schwizer & Toulago
Pius Schwizer de retour à Bâle avec  Toulago

En voisin jurassien, Philippe Guerdat ne manquera pas l’occasion pour faire un tour d’effectif tout en évaluant les forces en présence avec en tête d’affiche helvétique, son olympique fils, Steve Guerdat.

Autre très grande valeur du jumping, Pius Schwizer se remettra en selle avec son bondissant Toulago tout en peaufinant ses complicités avec la jeune jument française Rafale des Forets et sa nouvelle recrue, Armani The Gun.

En digne fille du directeur sportif de ce CSI, la Bâloise Janika Sprunger ne manquera évidemment pas à l’appel tout comme les cadres d’élite Paul Estermann, Romain Duguet ou encore d’Alain Jufer (brillant finaliste au CSI de Genève) sans oublier le jeune, mais non moins talentueux Zurichois, Martin Fuchs.

Du côté des frontaliers, Hans Dieter Dreher aura sans doute encore les faveurs du public. Nul doute que le cavalier du haras de Grenzland aura à cœur de briller devant ses fans, mais avec des compatriotes aussi prestigieux que Ludger Beerbaum, Christian Ahlmann, Markus Ehning, Daniel Deusser ou encore le jeune David Will, « Hansi » Dreher ne manquera pas de concurrence dans ses propres rangs.

Bengtsson pour un doublé.

R G Bengtsson & Casall Asl CSI Basel 2014 ©jumpinews.comAvec des dotations de plus 600.000 €, les organisateurs ont encore su attirer un beau plateau pour cette 6e édition du CSI de Bâle. Certes,on peut regretter l’absence du champion du monde Jeroen Dubbeldam et de ses acolytes couronnées des JEM comme Maikel Van der Vleuten et Gerco Schroder, pourtant d’habitude présents au concours bâlois.

Seul le suédois Rolf Göran Bengtsson officiera en tant que finaliste du quatuor des derniers jeux équestres mondiaux en Normandie.

Il va sans dire qu’avec son fidèle Casall, le vainqueur du Grand Prix Longines 2014 tentera d’accrocher un nouveau titre à son impressionnant palmarès.

Plus d’infos sur le CSI de Bâle ICI.