Steve Guerdat gagne la coupe du monde

Brelan d’As à Vegas 

150420P2931

 Pénélope Leprevost, Steve Guerdat, Bertram Allen.

Après avoir tenu le haut du pavé pendant toute la saison, Steve Guerdat réussit in extremis à remporter cette fameuse coupe du monde qui lui échappait jusqu’alors.

Une victoire sur le fil qui, si elle ne doit rien au hasard, ne manque pas moins d’un sacré coup de chance au final ! Mais au pays du jeu, il fallait bien de la réussite pour arriver au bout d’une compétition qui d’un point de vue sportif ne restera sans doute pas dans les meilleurs crus.

Si l’insolente réussite irlandaise échappait un peu à Bertram Allen et son ascensionnel Molly Malone, la plus belle surprise vient sans doute de France avec le duo Vagabond de la Pomme — Pénélope Leprevost.

Tout juste initié à de telles épreuves, le jeune étalon réalise une véritable démonstration qui, liée à la dextérité de sa cavalière, propulse le fils de Vigo d’Arsouilles au sommet de l’élite mondiale.

Après une spectaculaire remontée de l’escouade américaine lors de l’épreuve de vendredi, Beezie Madden fut la seule à vraiment réussir cette dernière phase. En selle sur le KWPN Simon, la petite fille du général Patton mène les couleurs de la bannière étoilée à la deuxième de l’épreuve (remportée par Maikel Van der Vleuten) pour une 4e place au classement final.

Steve Guerdat aura donc su tirer la bonne paire avec Albfuehren’s Paille, allant jusqu’au bout de l’effort dans un ultime saut dont la manière laissait place au chrono d’arrivée. Une victoire sur le fil pour 46 centièmes de moins que Pénélope Leprevost et Vagabond de la Pomme qui concluent sur un total de neuf points. Neuf points… Tout comme le plus jeune de la bande, Bertram Allen, qui n’aura pas démérité avec son gris Molly Mallone. Un véritable coup de fraicheur.

 Si l’ambiance façon « Vegas » semblait à la hauteur de l’évènement, il n’en demeure pas moins surprenant qu’avec tant de moyens et une expérience pourtant bien éprouvée, l’esprit « sport » semble avoir complètement échappé aux organisateurs et regrettable qu’ils en aient oublié l’essentiel du saut d’obstacles… Les Chevaux !

Les résultats de l’épreuve ICI.

Le classement final de la Coupe du Monde 2015 ICI