Coup de Grisou aux Championnats d’Europe

Un homme de piste en plein milieu du parcours!

L’Irlande fait appel auprès du Tribunal Administratif du Sport.

JUMPINEWS
JUMPINEWS

 

Dans l’euphorie de la victoire néerlandaise, l’affaire était presque passée inaperçue hier soir, mais outre la disqualification pour les J.O. de l’équipe irlandaise,l’incident aurait pu vraiment mal tourner.

Alors que Cian O’Connor et son Good Luck prenaient la direction du 11e obstacle, un homme de piste se mit à traverser par inadvertance en plein dans la trajectoire du cavalier irlandais . S’en rendant compte par les appels subjugués du public, l’étourdi se jeta alors dans le parterre de fleurs pour éviter la collision!

Cian O’Connor esquivait au mieux, mais malgré ses efforts, Good Luck commettait la faute. Une de plus, mais une de trop pour espérer encore glaner une qualification pour les J.O.

En chef d’équipe avisé, Robert Splain s’empressait alors de déposer plainte auprès du président du comité des juges du terrain. Celui-ci n’a pas voulu en tenir compte et le fédération irlandaise à donc déposé un recours auprès du T.A.S.

Prenant la parole après la compétition, Damian McDonald ( directeur de Horse sport Irlande) déclarait alors: « Nous sommes très fiers de la performance de l’équipe irlandaise, mais en ce qui concerne ce fâcheux incident, nous allons examiner toutes les options prévues, y compris un éventuel recours auprès du Tribunal Administratif du Sport, car notre sélection olympique en dépend « – (TAS).

La FEI déclarait ensuite ses raisons de rejeter les appels irlandais.

 « Suite à un incident sur le parcours dans lequel un membre du personnel de piste a couru à travers la piste alors que le cavalier irlandais Cian O’Connor tournait vers le 11e obstacle lors de la finale par équipe, les irlandais – le chef d’équipe Robert Splaine et l’athlète Cian O’Connor- ont déposé une protestation. Le cheval « Good Luck » ayant heurté l’obstacle pour terminer le parcours avec quatre fautes.

« La protestation a été entendue par le jury de terrain, qui a conclu que l’athlète avait continué son parcours, il ne voyait aucune raison de l’arrêter en sonnant la cloche. »

« En vertu de l’article 233.3 du règlement de Saut de la FEI, l’athlète a eu l’occasion d’arrêter volontairement son parcours en raison de circonstances imprévues et indépendantes de sa volonté, mais il ne l’a pas fait.

« Le jury de terrain a entendu les explications de Robert Splaine (chef d’équipe de l’Irlande) et du cavalier Cian O’Connor.

Ayant revu les séquences vidéo de l’incident, le comité a jugé que le résultat serait maintenu. Ayant été informés de la décision du jury de terrain, les irlandais annonçaient leur intention de faire appel  de la décision devant la commission de recours.

« Cependant, après un nouvel examen complet de l’incident, y compris les déclarations d’audition de toutes les parties, le comité d’appel a jugé que l’athlète n’avait fait usage de son droit de retrait et qu’en poursuivant son parcours, il passait outre …

En conséquence, le comité d’appel a rejeté l’appel et confirmé la décision du jury de terrain.

Cette décision signifie que le score de l’équipe irlandaise (25.960Pts) reste inchangé, laissant les Irlandais en septième place du classement général. Par conséquent, les places qualificatives pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 vont à la Suisse (3e), la Grande-Bretagne (4e) et l’Espagne (6). 

 

Affaire à suivre…