Balanda nouvel entraineur du Portugal.

Bien que sollicité pour d’autres projets internationaux, Gilles Bertran de Balanda a répondu favorablement au projet de la Fédération Equestre Portugaise et s’est donc engagé pour diriger l’équipe-cadre pour les quatre prochaines années.

En point de mire: La première league en Coupe des Nations pour ensuite viser la qualification pour le J.O. de Paris 2024.

Pour Gilles Bertran de Balanda, cette mission résonne un peu comme un nouveau challenge pour celui qui fut l’un des piliers de l’équipe de France et qui n’a, depuis son départ à la tête des tricolores, jamais cessé de transmettre au mieux ses valeurs équestres pour le sport de haut niveau, notamment via son académie.

  • Joao Moura, vice président de la fédération, m’a contacté il y a quelques semaines et il est venu me voir afin de me faire part de ses intentions. Il m’a exposé un beau projet pour l’équipe, ambitieux, tout en restant à la mesure des moyens de la fédération. Il souhaite allier l’expérience et le talent des cadres confirmés aux ambitions des meilleurs jeunes espoirs du pays. Misant sur cette émulation, il espère ainsi créer une nouvelle dynamique pour remettre l’équipe portugaise au premier rang. Le challenge m’a vraiment plu et j’ai donc décidé d’accepter son offre que j’ai finalisé avec le président Elias Da Costa.

Dans un premier temps, je vais faire une sorte de revue d’effectif. Certes, je connais très bien Luciana Diniz (dont il fut l’entraineur privé -n.d.l.r-) et j’ai un peu suivi les performances de l’équipe avec Luis Goncalves, ainsi qu’Antonio et Rodrigo Almeida. Mais il semble y avoir encore des cavaliers prometteurs et j’ai à coeur de les rencontrer puis de les réunir avec les autres membres de l’équipe-cadre afin de tracer une feuille de route des plus appropriées en vue de nos objectifs. « 

Des objectifs qui devraient donc à nouveau mener Gilles Bertran de Balanda sur les routes du Portugal qu’il connait bien pour y avoir glané quelques belles épreuves, mais aussi dans des contrées plus insolites, à la recherche de certains talents…cachés.

Cette nouvelle mission n’est pas pour déplaire à celui qui fut, rappelons-le, l’un des premiers à mettre en avant les talents d’Olivier Guillon, Timothée Anciaume, Kevin Staut ou encore Pénélope Leprevost, en les initiants au coeur de l’équipe de France aux côtés de cadres confirmés comme Hubert Bourdy, Michel Robert, Michel Hécart et bien d’autres.

D’ici à retrouver Gilles Bertran de Balanda à la tête de l’équipe portugaise aux J.O à Paris, il va encore y avoir un sacré bout de chemin. Mais à l’audacieux, rien d’impossible et connaissant l’homme, nul doute qu’il a déjà son idée pour relever le défi.

Alors, boa sorte treinador!

©Texte et Photo : JUMPINEWS.

CH GERHARD