fbpx
Aller au contenu

Championnats du Monde

Eckermann en or!

Eckermann en Or, Guery en Argent et Van der Vleuten en Bronze ©Photo: Herning2022/Stefan Lafrentz

Affublé de son brassard de numéro un mondial, Henrick Von Eckermann s’est imposé tout au long de ce championnat du monde en alignant les sans faute avec son fabuleux King Edward.

Une victoire sans équivoque, pour le cavalier suédois et son alezan qui après leurs titres en or par équipe inscrivent leurs noms au sommet de la hiérarchie mondiale.

À peine pénalisés de 0,58 point lors de l’épreuve de vitesse Eckermann et King Edward ont ainsi fait chavirer de bonheur sa compagne, la Suisse Janika Sprunger, propriétaire de l’extraordinaire King Edward (digne successeur de Palloubet d’Hallong, son précédent crack) qu’elle avait monté jusqu’à sa grossesse.

Un bonheur partagé en famille avec les nombreux supporters suédois qui n’ont pas manqué de saluer chaleureusement cette victoire, mais ne manquant pas de fair-play pour applaudir la médaille d’argent du belge Jérôme Guery avec son non moins fantastique Quel Homme de Hus, tout comme la médaille de bronze décrochée par le néerlandais Maikel Van der Vleuten avec Beauville Z.N.O.P.

À l’image de toutes les épreuves de ces championnats, ce dernier round fut encore extrêmement délicat à négocier pour bien des couples, créant le désarroi chez certains favoris ou la bonne surprise d’une ultime performance chez d’autres.

Belle performance de Simon Delestre qui évitait bien des pièges avec son bondissant Cayman Jolly Jumper qui malgré une touchette dans le dernier parcours mène son cavalier au 7e rang de cette finale.

Côté suisse, Pius Schwizer aligne un nouveau sans faute avec Vancouver de Lanlor, mais la mésentente du premier jour coute cher au Soleurois qui termine malgré tout à la 14e place. Pas de veine non plus pour Martin Fuchs qui pouvait encore espérer une place au podium, mais qui accumule 12 points sur cette dernière partie.

Côté allemand, les regrets sont sans doute plus amers pour Markus Ehning, dont la deuxième manche par équipe lui aura causé une dégringolade au 17e rang, mais qui termine 5e sur un double sans faute avec Star Gold.

Très belle prestation d’ensemble pour sa jeune compatriote Jana Wargers qui termine 9e de ces championnats avec son étincelant Limbridge.

Les résultats complets ICI.