fbpx
Aller au contenu

News: Longines C.H.I Classics Basel 2023

Le Dressage rejoint le Saut d’Obstacles pour l’étape suisse de la coupe du monde F.E.I. dont la finale 2025 vient d’être attribuée à Bâle.

Affectés par deux années d’annulation en raison des restrictions sanitaires et autres élucubrations cantonales de cette année (interdiction à moins de deux semaines de l’évènement!) les organisateurs ont vaillamment repris le flambeau et mit les bouchées doubles pour offrir encore plus de sports équestres aux fidèles spectateurs de la région des trois frontières et au-delà.

En accueillant une seconde discipline olympique, cette douzième édition passe donc du label C.S.I (Concours de Saut International) à celui de C.H.I ( Concours Hippique International) et l’on annonce déjà des épreuves de coupe du monde de voltige pour les prochaines éditions. De quoi se préparer en vue de la finale intercontinentale programmée par la fédération internationale en avril 2025.

D’ici là, de l’eau aura coulé sous les ponts du Vieux-Rhin. Alors, abordons le programme du Longines C.H.I Classics Basel qui aura lieu du 12 au 15 janvier 2023 dans le hall rénové du St Jacob.

Présent lors de la conférence de presse aux côtés de son épouse Janika Sprunger, le numéro 1 mondial Henrick von Eckermann confirmait sa venue en janvier avec le fameux King Edward avec lequel il engrange les titres olympiques et mondiaux depuis deux ans, et ce pour le plus grand plaisir de son propriétaire bâlois. Avec trois cavaliers dans le top 10, la France ne manquera pas de brio, d’autant que Julien Epaillard ne devrait pas se contenter de sa récente victoire lors de l’étape lyonnaise. Simon Delestre retrouve également les sommets, talonné de près par Kevin Staut, toujours en bonne place au classement mondial et dont on sait l’affection particulière qu’il porte à ce concours où il retrouve bon nombre de ses fervents supporters venant de l’Alsace voisine, région d’où il prit son véritable envol vers les sommets internationaux.

Côté Dressage, les aficionados du genre ne seront pas en reste puisque là aussi, la numéro un mondiale Jessica von Bredow-Wernd sera de la partie, tout comme son illustre compatriote Isabell Werth qui a également confirmé sa venue. Ayant engrangé en une bonne décennie pas moins de sept médailles d’or olympiques, neuf titres mondiaux, vingt et un sacres européens et neuf victoires en finales de coupes du monde, l’exceptionnelle cavalière allemande bat tous les records et nul doute qu’elle aura aussi à cœur de briller lors de cette première étape bâloise.

En accueillant une seconde discipline olympique, cette douzième édition passe donc du label C.S.I (Concours de Saut International) à celui de C.H.I ( Concours Hippique International) et l’on annonce déjà des épreuves de coupe du monde de voltige pour les prochaines éditions. De quoi se préparer en vue de la finale intercontinentale programmée en avril 2025. D’ici là,

Nommé à la tête du comité en 2020, Andy Kistler devrait donc enfin pouvoir étrenner de belle manière sa présidence dans l’antre du Hall St Jacob en rajoutant au plateau mondial des cavaliers de saut d’obstacles l’élite des cavaliers de Dressage. De quoi satisfaire également l’enthousiasme du Dr Thomas Straumann, instigateur et fidèle soutien dès la genèse de ce concours bâlois qui, sans sa très forte implication, n’aurait sans doute jamais pu persister.

Mais comme pour rajouter encore un peu de baume aux cœurs des organisateurs et de tous les dévoués bénévoles qui contribuent amplement au succès de ce prestigieux concours, l’élite mondiale du jumping et du dressage est d’ores et déjà annoncée au programme de cette douzième édition, avec en prime les cavaliers de l’École Espagnole de Vienne et leurs fameux Lipizzans qui sublimeront les entre-actes par un nouveau spectacle.

Plus d’infos et réservations via le site du concours. Cliquez ICI

© Texte et Photos Jumpinews

CH.GERHARD