CSI***de Porto: Le Grand Prix pour Epaillard!

Les français aux avants postes!

Ce week-end, les cavaliers français ont trusté les podiums du CSI*** de Porto. Dès jeudi ,Philippe Rozier  

prenait la 4ème place avec Jadis de Toscane et Eugènie Angot plaçait Lothian des Hayettesà la 3ème place de l’épreuve à 1,45m remportée par Sergio Alvarez Moya sur  Abab van het Molenho.Vendredi c’est Laurent Goffinet qui signait un bon retour en international avec Pilgrim de la Roque (Quidam de Revel x Kannan) qu’il place 5ème de la 1,40m remportée par William Whitaker sur Fandango. Samedi c’est Roger-Yves Bost qui plaçait Castle Forbes Cosma (Couleur Rubin) à la 3ème place de la vitesse à 1,45m . Dans cette épreuve remportée par le belge Grégory Whatelet sur  Crushing Z (Carthago Z) on retrouvait Laurent Goffinet classé 7ème avec Cendo (Cento) suivit de Julien Gonin, 8ème avec Quiria d’Orion (Calvaro).

Julien Epaillard & Mister Davier

Julien Epaillard remporte le Grand Prix.

Les français s’imposaient totalement  ce dimanche .En ouverture c’est Philippe Rozier qui remporte la 1,40 avec Akita(Skippy). Sans doute un jument d’avenir pour les plus hauts sommets pour Rozier après leurs superbes prestations parisiennes du week-end dernier! . Laurent Goffinet le rejoint sur le podium en prenant la seconde place avec  Pilgrim de la Roque. Julien Gonin échouait de peu pour signer le triplé francais. En selle sur Quapitale du Lavoir (Heartbreaker), le Rhône-alpin est  pour 5 centièmes au pied du podium complété par l’espagnol  Gonzalo Añon Suare 3ème avec son Tobias( Lux). On notera encore la 5ème place d’Eugènie Angot, 5ème avec son fils de   Carthago, l’étalon alezan Old Chap Tame.

Pour finir en beauté le Grand Prix à 1,50m revient  à Julien Epaillard. En selle sur Mister Davier (Quiniou) il devance de près d’une seconde Grégory Whatelet sur le puissant Selle Français , Kronos d’Ouilly (Uzelien). Bosty ravive encore les couleurs tricolores en prenant la 3ème place de ce GP avec le double sans faute de Castle Forbes Myrtille Pauloi (Dollar du Murier). Un podium qui a bien faillit être totalement français puisqu’Eugènie Angot prend la 4ème place avec Lothian des Hayettes (Banboula du Thot) , signant ainsi l’ultime double sans faute de cette épreuve.