Grand Prix Coupe du Monde de Genève

Alvaro Miranda

 Doda plus rapide!

Le Grand Prix Coupe du monde de Genève ressemblait à un Gp de formule 1 ! Avec 16 barragistes on se doutait bien que cela allait se jouer dans un mouchoir de poche d’autant que les finalistes présentaient les meilleurs atouts pour prétendre au titre. Quand le français Patrice Delaveau plaçait le bien nommé Orient Express en leader du provisoire en 42 »42, on pensait l’affaire pliée!

Patrice Delaveau & Orient Express

Quand le français Patrice Delaveau plaçait le bien nommé Orient Express en leader du provisoire en 42’42, on pensait l’affaire pliée! Une maestria, tant dans les sauts que dans le tracé, menait le couple sur la ligne à grande vitesse.

Mais le champion d’Europe en titre allait relever le défi avec son fameux Casall La Silla. Sans avoir l’air de forcer , le suédois menait l’étalon sur le meilleur tracé, liftant les obstacles et tournant au plus serré sur la fin de parcours, gagnant ainsi 20 centièmes sur le chrono du français!  

Le suspens fut alors à son comble quand le dernier concurrent fit son entrée en piste! Déterminé comme jamais , « Doda » emmenait son gris AD Ashleigh Drossel Dan sur le sillage le plus rapide vers la victoire , concluant le parcours en 41’72. Chance et audace menèrent le couple à la victoire , une première en coupe du monde pour Alvaro de Miranda.

En tous cas lepublic s’est régalé dans ce barrage  tellement relevé que certains diront même que les paris ouverts au Palexpo auraient mérité le PMU!

Le prix du meilleur cavalier du concours revient à Werner Muff qui signait un nouveau sans faute au barrage avec Kiamon.

Rolf Göran Bengtsson & Casall La Silla

Tous les résultats du Grand Prix ICI