Marcus Ehning s’impose à Cannes!

Longines Global Champions Tour de Cannes 

La palme pour Ehning

Cela faisait un petit moment que l’on n’avait pas vu Marcus Ehning s’imposer dans un Grand Prix. Eh bien ! C’est fait! En signant le tracé parfait au barrage avec Plot Blue, le génie allemand s’est fait rappeler aux bons souvenirs de ses fans sur la piste aux 5 étoiles de Cannes.

 

En prenant d’entrée le bon tempo puis en réussissant une trajectoire parfaite sur un vertical en biais, Ehning devance de plus d’une seconde William Funnell qui prend la seconde place avec un Billy Congo des grands jours.

 

Maikel Van der Vleuten et son VDL Verdi sont une nouvelle fois dans le peloton de tête pour la 3e place au podium.

Un GP du Global Champions Tour fort en suspens et en émotions où l’on vit les meilleurs espoirs s’effondrer en seconde manche.

Ainsi Pénélope Leprevost qui tenait la tête de la première manche avec Nayana commettait une faute en fin de parcours, la privant de barrage pour une 12e place à l’arrivée. D’autres, comme Rolf Göran Bengtsson et Simon Delestre, signaient le double sans faute, mais contrairement à leurs habitudes, ils eurent quelques soucis de chronomètre. Pour un point de temps dépassé, ils prennent respectivement la 6e et la 7e place.

Également pénalisé par le chrono du premier tour, Kevin Staut ne retrouvait  pas de suite les meilleures sensations avec Estoy Aqui de Muze HDC. Un début de parcours laborieux qui coute cher ( 3 fautes ) et même si sur la fin du tracé la jument semblait retrouver la hauteur, cette étape cannoise ne restera pas dans les meilleurs souvenirs du N°1 français. Son partenaire d’écurie, Patrice Delaveau le devance légèrement au classement en prenant la 15e place. Après un 4pts au premier tour, il tentait le maximum pour prendre le meilleur chrono de la seconde manche avec Orient Express HDC. Mais pour une faute de plus, le normand y perdait tous ses espoirs.

Désillusion également pour Gerco Schroder qui préférait abandonner après un mauvais abord très fautif avec London. 

Si certains finissent ce séjour cannois à la rame, Marcus Ehning repart en star avec le bon chèque en palme!

 Les résultas complets ICI