Patrice Delaveau vainqueur en vitesse à Vichy

©medias fotos Xavier Boudon

JUMPING INTERNATIONAL de VICHY

Il est l’une des stars de cette édition 2013. Le Vice-Champion du Monde et d’Europe en titre, vainqueur cette année à La Baule et Hong Kong, s’est magistralement imposé avec Quenndal de Lojou dans le Prix du Conseil Général de l’Allier. Déjà qualifié vendredi pour le Grand Prix, le normand partira avec les faveurs des pronostics dans le Grand Prix dominical. Dans le Prix VVA, une épreuve de vitesse, c’est finalement le finlandais Henri Kovacs qui l’emporte devant l’auvergnate Florie-Laure Etien, longtemps seule en tête.

 

Prix Conseil Général de l’Allier (1,50m – 2e qualif. Grand Prix) : Delaveau impérial !

 

La joie du belge Mike van Olst fut de courte durée. Ravi d’avoir volé le leadership à l’irlandais Thomas Ryan, il pensait peut-être ne pas gagner mais certainement pas se faire devancer de…6 secondes ! C’est pourtant la démonstration d’efficacité et de rapidité que fit le français Patrice Delaveau. Associé au cheval du Haras des Coudrettes, Quenndal de Lojou, il a clairement montré qui était le « patron ». Le belge pouvait néanmoins se consoler puisque grâce à cette 2e place, il gagne son ticket pour le Grand Prix de dimanche, un ticket que Thomas Ryan (IRL) avait déjà en poche lui aussi. La tenante du titre Pilar Cordon a de nouveau signé une belle prestation avec sa jument olympique Coriana vant Klapscheut (4e), et sera elle aussi parmi les favoris dimanche après-midi. Non qualifiée avant cette épreuve, Mélanie Cloarec, dernière à s’élancer, à tout donné. Avec Ondine Belmanière, elle signe un sans faute et une excellente 7e place finale, lui permettant de rentrer dans le club fermé des 50 couples qui prendront le départ demain du Grand Prix de la Ville de Vichy.

 

Classement complet

 

Future Elite SHF / FFE – Grand Prix Champagne Nanet : doublé français !

Après avoir disputé deux épreuves prépatoires, les jeunes chevaux de 6 et 7 ans se retrouvaient une dernière fois aujourd’hui pour le Grand Prix. Chaque classe d’âge courut sur parcours initial puis les couples sans pénalité se retrouvèrent pour un barrage où, malgré leur jeune âge, ils durent rivaliser d’adresse et surtout de vitesse. Chez les 6 ans, tandis que Yannick Martin (FRA) et Niall Talbot (IRL) manquaient le barrage pour quelques centièmes de trop, 7 couples gagnèrent leur billet pour en découdre. Premier à se qualifier et premier à partir au barrage, Grégory Cottard n’a pas renouvelé sa performance d’hier, une faute l’empêchant de prétendre au podium. Car évidemment derrière lui, plusieurs couples signèrent le double sans faute. D’abord Charlotte Bettendorf (LUX), puis Gaëtan Decroix (BEL) et enfin Nina Fagerström (FIN). Mais c’est finalement Cédric Angot, avant-dernier à partir, qui mit tout le monde d’accord associé à Tescari’Jac. « Je le monte depuis qu’il a 5 ans » explique le normand, « j’ai acheté la moitié à son naisseur Jacques Grandchamp des Raux. C’est un cheval que nous allons vieillir un peu et amener vers les grosses épreuves. » Déjà victorieux d’un grand prix récemment, le grand alezan remporte ici son premier Grand Prix SHF Future Elite.

Dans le Grand Prix réservé aux chevaux de 7 ans, il eut été incroyable que la victoire échappe à un français. Sur 12 barragistes, 10 tricolores, une espagnole et un brésilien ! Comme prévu, la bataille fut rude car les bons chevaux – et les très bons pilotes ! – se succédèrent sur le barrage. Deux cavaliers disposaient de deux montures pour l’emporter : le manchois Reynald Angot et le calvadosien Michel Hécart. Pourtant réputés très rapides, ni l’un ni l’autre ne parvint à accrocher le podium. Parti en seconde position au barrage, Rémy Deuquet s’installa en tête…et crut bien l’emporter. Malheureusement pour lui, le lorrain Simon Delestre, membre de l’équipe de France aux derniers JO de Londres, lui grilla la politesse pour seulement 12 centièmes..! Avec Stardust Quinhon, Simon s’impose donc face au berrichon Rémy Deuquet, Yohann Mignet prenant la 3e place.

Classement complet : 6 ans7 ans.

 

Prix VVA (barème C) : Henri Kovacs imprime le bon rythme

 

Florie-Laure Etien, la locale de l’étape (elle est installée au Mayet de Montagne à deux pas de Vichy), a bien cru qu’elle l’emporterait. Partie en n°8 sur cette épreuve de vitesse, elle surprit tout le monde – et d’abord elle-même ! – en signant un chrono très rapide (101 »52) entaché d’une seule faute aux obstacles. « J’étais très étonnée de rester en tête aussi longtemps » a-t-elle déclaré à la remise des prix, le sourire aux lèvres. Toujours très humble et travailleuse acharnée, Florie-Laure a retrouvé des couleurs. Car même si le finlandais Henri Kovacs lui ravit la 1ère place à 8 chevaux de la fin, l’auvergnate a gagné son pari : rivaliser avec les meilleurs mondiaux sur son terrain de coeur. De la 3e à la 6e places, les français ont tout raflé, et parmi eux un autre auvergnat Martin Corgne (5e).

 

6 barres – Prix 21 Communication : 3 ex aequo !

 

Ils ont été 3 couples, sur 17 au départ du premier tour, à parvenir jusqu’au 5ème barrage. Malheureusement, aucun ne parvint à franchir les 2,10m de l’ultime obstacle de cette épreuve de puissance. Cela n’a pas empêché le public de s’enflammer à leur passage. Marlon Modolo Zanotelli (BRA), David Jobertie (FRA) et Philippe Rozier (FRA) ont joué le jeu jusqu’au bout avec le sourire, faisant monter la température dans les tribunes combles ! « Nous avons vécu une belle soirée spectaculaire » a témoigné Marc Damians, président du concours. Ce fut effectivement un très beau moment de sport, juste avant le clou du spectacle assuré par la Compagnie Impulsion. Voltige en ligne, cosaque, dressage en liberté, et ailes de feu, le public en a redemandé !

 

Le Grand Prix de Vichy en direct sur Internet !

 Les internautes du monde entier pourront regarder dimanche dès 14h45 l’épreuve phare du week-end : le Grand Prix de la Ville de Vichy. Cette épreuve constitue l’objectif ultime de tous les cavaliers engagés, et seuls les 25 meilleurs de chacune des deux épreuves qualificatives (vendredi et samedi) pourront tenter de remporter la victoire, et, pourquoi pas, succéder à la gagnante 2012, l’espagnole Pilar Cordon Muro. Cette retransmission est rendue possible grâce au concours technique de Datanaute, WAN Video et DM Timing. Alors rendez-vous dimanche 14h45 sur www.csi-vichy.comc’est GRATUIT, faîtes tourner l’info !

 Xavier Boudon -Agence Pixizone-  pour jumpinews.com

Programme – Dimanche 14 juillet – 8h30

Epreuve n°16 CSI3* Prix Conseil Régional d’Auvergne (1,40m)

Epreuve n°17 Vétérans – Grand Prix Vicomte A. (1,10m)

Epreuve n°18 Vétérans – Grand Prix Vicomte A. (1,20m)

Epreuve n°14 CSI3* Grand Prix de la Ville de Vichy (1,55m)

Résultats : http://www.csi-vichy.com/concours-programme-des-epreuves.html