Abdelkebir Ouaddar remporte le GP de Vichy

©mediasfotos .com/ xavier boudon

Un beau Grand Prix du 14 juillet en bouquet final

En selle sur son Quickly de Kreisker, Abdelkebir Ouaddar signe le chrono le plus rapide des deux cavaliers sans fautes au barrage.

Le cavalier marocain devance de plus de deux secondes Patrice Delaveau qui prend donc la deuxième place avec Carinjo HDC.

L’irlandais Nial Talbot complète le podium avec un petit 4 Pts au final avec son Nikos de la Cense qui signe pourtant le meilleur chrono.

De la cinquantaine d’engagés dans ce Grand Prix du CSI de Vichy, ils ne furent plus que neuf à se retrouver au barrage. Parmi les abandons on relève celui de Philippe Rozier avec une Aquita visiblement en méforme. Mais l’entraineur de l’équipe Royale du Maroc eut ainsi toute son aise pour assurer le suivi de l’un de ses protégés. Quoique pour obtenir le meilleur chrono, il n’y a pas vraiment besoin de faire un dessin à Abdelkebir Ouadar.

Déjà le plus rapide des sans faute en première manche, Kebir remettait le tempo avec son bien nommé Quickly de Kreisker. Un nouveau sans faute et un chrono de 46’18 valait bien des efforts à ses poursuivants. Seul Patrice Delaveau réussissait alors à sortir le sans-faute avec Carinjo HDC, mais le tempo plus assuré les classe à la seconde place.

Nial Talbot, le plus suisse des cavaliers irlandais, réussissait à devancer le timing de Oudar, mais une faute lui coute la victoire pour la troisième place au final .

Parmi les barragistes ont relèvera encore la 4e place d’Édouard Couperie avec Nectar des Roches et la 5e place de Cedric Angot avec Ruby de Preuilly.

Les résultats complets ICI