Lucy Davis gagne sa première étoile au Global !

Victoire américaine au Grand Prix du Longines Global Champions Tour

Delaveau et Staut complètent le podium.

En remportant le Grand Prix du Global Champions tour de Lausanne devant les réputés Patrice Delaveau et Kevin Staut, la jeune cavalière américaine Lucy Davis réalise une véritable performance avec son Baron, un bon fils de For Pleasure âgé d’à peine 9ans.

Une victoire partagée comme il se doit avec ses proches, dont son coach Markus Beerbaum, ainsi qu’une bonne vingtaine de compatriotes qui n’auront pas manqué de saluer le drapeau étoilé de ce samedi soir sur les rives du Léman .

Pourtant Patrice Delaveau avait placé le chrono au plus bas avec Carinjo HDC, traçant un parcours des plus fluides pour aller chercher la pole position détenue jusqu’alors par le N°1 Ben Maher et son fameux Triple X.

Mais avec le passage de Kevin Staut, le normand sentait déjà le vent souffler aux oreilles de son bon chrono. Sous une pluie battante,son partenaire d’écurie menait Silvana au plus juste et la grise bondissante (que certains voyaient déjà prendre sa retraite…) prouvait qu’elle avait encore bien des ressources pour terminer à 7 centièmes du chrono du leader.

Restait encore le passage de Lucy Davis. Après deux très beaux parcours sans fautes, la jeune californienne poursuivait son ultime round avec la plus grande confiance.

S’ ils ne furent sans doute pas nombreux à miser sur sa victoire à l’ouverture de cette étape suisse du Longines GCT, Lucy Davis aura réussi à marquer les esprits par son aisance partagée avec son magnifique Barron .

Une jeunesse en verve qui aura également vu la montée en puissance de certaines nouvelles montures, dont celle de Pius Schwizer qui en plaçant son jeune Toulago ( 8ans par Toulon) à la 10e place ( 4pts ausecond tour) réalise la meilleure performance helvétique de ce GP de Lausanne.

Ultime triple sans faute, Rolf Göran Bengtsson revient au classement avec Quintero Ask avec lequel  le champion suédois prend la 5e place.

On relèvera encore la chute spectaculaire de Laura Kraut qui après avoir repris ses esprits eut une autre frayeur en voyant son Cédric prendre au grand galop la direction de la sortie, sautant la barrière vers le paddock pour terminer sa fugueuse escapade au parking des camions. 

Fort heureusement aucune blessure de part et d’autre, mais un grand moment de frayeur pour l’ensemble des spectateurs.

Le podium fut ensuite autant arrosé par la pluie que par le champagne traditionnellement utilisé pour baptiser le vainqueur du GP du Longines GCT.

Un beau baptême pour Lucy Davis qui après son trophée de meilleure cavalière du concours décroché cette année lors de la coupe des nations à Rotterdam, confirme ce soir qu’il faudra désormais compter sur une nouvelle étoile américaine.

 

Les résultats complets ICI